#noplasticchallenge : Réduisons notre impact plastique !


Cette année, la Journée mondiale de l’environnement et la Journée mondiale de l’océan, organisées par l’ONU, se dérouleront le 5 et 8 juin et auront pour thème la pollution plastique. A cette occasion, l’association Association Une association est le regroupement d’au moins deux personnes, mettant leurs activités ou leurs connaissances en commun, par un contrat d’association (contrat de droit privé). L’objectif de cette convention doit avoir un but autre que le partage de bénéfices entre les parties, d’où l’appellation d’"association à but non lucratif". No plastic in my sea organise 10 jours de challenge, ­le #noplasticchallenge, pour réduire notre impact plastique.


Ouvert à tous (consommateur, associations, entreprises, collectivités locales, enfants), le premier #noplasticchallenge peut être une formidable opportunité pour agir et faire bouger les lignes face à la situation alarmante que représente l’impact de la pollution plastique sur l’écosystème marin.

Comment participer au #noplasticchallenge ?

  • On peut participer individuellement ou collectivement : consommateurs, associations sportives, entreprises, collectivités locales, enfants, amoureux de la mer…
  • On participe en choisissant d’adopter un, plusieurs ou tous les petits gestes proposés : pas de paille, pas de bouteille en plastique, utilisation de savon solide…. (voir détail page suivante)
  • On évite au maximum le plastique jetable (gobelet en plastique, couverts en plastique…)
  • On se procure une gourde, une tasse, un verre réutilisable, des couverts sur son lieu de travail
  • On le fait savoir sur les réseaux sociaux, on diffuse les visuels de l’opération et on « challenge » ses contacts ! On utilise le hashtag #noplasticchallenge

Les 10 gestes proposés


En savoir plus :

Site internet de l’association.

Plus d’informations sur l’événement #noplasticchallenge.

Accédez au communiqué de presse de l’événement.

L’association No plastic in y sea se donne pour mission de sensibiliser sur la pollution du plastique dans les océans tout en proposant des alternatives à son utilisation. Elle assure une veille médiatique, en relation avec d’autres organismes internationaux, afin de développer en France une prise de conscience sur ce sujet et d’initier des actions concrètes pour réduire l’impact environnemental du plastique.

Cet article est repris du site http://www.lelabo-ess.org/noplasticchallenge-reduisons-notre-impact.html
Posté le mardi 5 juin 2018
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info