interview d’Alain Nicol du SEL Breiz-I-SEL (Système d’Echange Local de Brest)


 interview d'Alain Nicol du SEL Breiz-I-SEL (Système d'Echange Local de Brest)

Une interview reprise du magazine hebdomadaire Brest-Ouvert des Vert-e-s du pays de Brest

Un magazine sous licence Creative Commons

Dans des domaines aussi variés que les services aux personnes, l’environnement, le conseil, les coopératives de production ou le commerce équitable, l’économie sociale et solidaire est un secteur en plein développement particulièrement en Bretagne.

Les initiatives de ce secteur sont non seulement créatrices d’emploi mais aussi productrices de citoyenneté, de lien social, de solidarité, avec le souci de l’épanouissement des salariés d’une part et de l’utilité sociale et environnementale d’autre part.

Cette interview d’Alain Nicol , contribue à une série de points de vue qui mettent en valeur l’Economie sociale et solidaire au pays de Brest e ses acteur-ice-s

Ces interviews et de nombreuses informations sont référencés sur le wiki, espace d’écriture collaborative DD-Brest.net

Brest-ouvert : Peux-tu nous présenter le SEL Brestois ?

Le SEL (Système d’Echange Local) de Brest se nomme Breiz-I-SEL. C’est une association loi 1901 qui a pour but de permettre, stimuler, développer les échanges de toute nature (services, biens, savoirs...) entre ses adhérents au moyen, non pas d’argent, mais d’une unité d’échange interne au SEL. Nous sommes environ cent adhérents venant de tous les horizons.

B.O. : Quelle a été ta démarche personnelle qui t’a mené à t’investir dans le fonctionnement de ce SEL local ?

Je suis adhérent au SEL depuis 98, à peu près deux ans après sa création. L’idée de fonctionner sur l’échange et sans argent me passionnait déjà et c’est pourquoi dés le début je me suis investi dans le Conseil d’administration pour développer et faire
connaître le SEL.

L’une des richesses du SEL est le mélange des populations ; il est difficile de faire un profil type du "seliste", de l’enseignant au retraité, du RMIste à l’ouvrier, cette diversité est aussi ce qui me plait au sein du SEL.

B.O. : Qu’est-ce qui amène généralement une personne à participer au SEL ?

Il est indéniable que la rareté de l’argent est pour beaucoup une des premières raisons pour venir au SEL. Mais le besoin de rencontrer d’autres personnes, de partager, d’échanger non pas pour le gain mais par solidarité est une valeur que les gens veulent concrétiser dans le SEL. Le besoin de rompre avec une société de consommation et d’imaginer d’autres rapports entre les gens est une cause certaine d’adhésion mais aussi l’aboutissement d’une démarche au sein de l’association.

Comment fonctionnent les échanges et la monnaie ?

La monnaie (le « zef » dans notre SEL) est basé sur le temps : une heure de travail égale une heure de travail (soit 60 zefs) que ce soit du baby-sitting, du jardinage ou de l’informatique. Pour les biens il suffit d’estimer le temps que l’on souhaiterait passer pour obtenir cet objet. Nous parlons toujours « échange », jamais « achat » ou « vente ». Chacun met à jour sa comptabilité personnelle sur son carnet d’échanges.

B.O. : Comment se passe la vie de l’association, les rencontres ?

Les rencontres vont avoir lieu deux fois par mois :

D’une part la réunion du Conseil d’Administration qui est ouverte à tous les adhérents et où sont prises collectivement les décisions concernant la vie du SEL ;

D’autre part la BLE (Bourse Locale d’Echange), sorte de petit marché, où les adhérents selistes vont échanger leurs biens (vêtements, jouets, légumes, livres...)

Les échanges ont lieu également par l’intermédiaire d’un bulletin mensuel ou en plus des infos de la vie du SEL vont apparaître les offres et les souhaits des selistes : biens, services, savoirs...

« Le lien vaut plus que le bien » est une phrase clef du SEL : ainsi plus que l’échange de biens c’est la relation avec autrui
qui prend le dessus, de là naissent des solidarités, voire des amitiés...


Contacts :

SEL Breiz-I-SEL
- MPT du Valy-Hir 1, rue des Frères Goncourt 29 200 BREST
- 02 98 43 10 23
- alain.nicol29@orange.fr
- visiter le site Breiz-I-SEL

Posté le dimanche 28 septembre 2008
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info