Un partenariat pour promouvoir l’économie sociale et solidaire auprès des jeunes En Bretagne


accord_coop_14_10
Le 14 octobre dernier, Marie-Pierre Rouger, Vice-Présidente de la Région Bretagne en charge des lycées, Michel Quéré, Recteur de l’Académie de Rennes, Roland Berthillier, Président de l’ESPER (l’Économie Sociale Partenaire de l’École de la République) et Marie-Martine Lips, Présidente de la CRESS (Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire) de Bretagne ont signé un accord de coopération visant à promouvoir l’économie sociale et solidaire auprès des jeunes.
Si cette signature s’inscrit dans la déclinaison régionale de l’accord-cadre de coopération signé en 2013 par le Ministre de l’éducation nationale, le Ministre délégué à l’économie sociale et solidaire et L’ESPER, c’est l’aboutissement d’un travail engagé depuis janvier 2012.

 

C’est une belle satisfaction car c’est le premier accord signé en région. Un comité de pilotage, représentant les parties prenantes a été installé. Il a vocation à déterminer chaque année dans un plan d’actions les priorités de coopération, de suivre et d’évaluer la mise en œuvre de l’accord.

 

Une concertation initiée en 2012

Depuis trois ans, la Région Bretagne, l’Académie de Rennes et les acteurs de l’ESS ont engagé une démarche de rapprochement en développant des projets éducatifs et citoyens, visant à :
  • Sensibiliser les jeunes à l’ESS, ses valeurs et domaines d’activité, notamment via des interventions de professionnels dans les établissements scolaires et la mise à disposition d’outils pédagogiques ;
  • Faire découvrir les métiers de l’ESS (visites d’entreprise, accueil de jeunes, projets pédagogiques,…), favorisant la construction du parcours ;
  • Susciter l’esprit d’entreprendre, en proposant des modèles entrepreneuriaux spécifiques à l’ESS et en accompagnant enseignants et jeunes créateurs ;
  • Renforcer l’éducation à la citoyenneté à tous les niveaux de formation ;
  • Faciliter l’accueil des jeunes en période de formation en milieu professionnel (PFMP) dans les entreprises partenaires.

Ces initiatives touchent aussi bien les filières d’enseignement général (enseignement d’exploration, accompagnement personnalisé, travaux personnels encadrés) que les filières technologiques et professionnelles (services aux personnes, médico-social, assurances, banques, tourisme, sport, culture, animation et insertion, environnement…).

 

Un accord de partenariat structurant

Cet accord permettra de structurer et déployer la démarche engagée en direction des établissements. Il visera notamment :
  • L’élaboration et la diffusion de supports d’information, en partenariat avec la DRONISEP ;
  • La participation au mois de l’ESS (novembre de chaque année) ;
  • L’accès au portail de l’ESS qui s’enrichira d’outils pédagogiques et de valorisation des actions ;
  • L’accompagnement des enseignants dans leurs projets pédagogiques ;
  • Le renforcement de l’accueil des jeunes en entreprise, du collège à l’enseignement supérieur ;
  • Le développement de projets innovants autour de problématiques sociétales ;
  • La multiplication de temps de rencontre et d’échange entre les partenaires, en coordonnant réseaux et ressources (services civiques, pôles de développement, réserve citoyenes…).

L’accord de coopération


Cet article est repris du site http://www.ess-bretagne.org/actualites-rediffusees/3644-un-partenariat-pour-promouvoir-leconomie-sociale-et-solidaire-ess-aupres-des-jeunes.html
Posté le jeudi 29 octobre 2015
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info