Texte politique du Collectif Pouvoir d’Agir


Publié le 17 octobre 2016. Militants associatifs et professionnels regroupés au sein du Collectif Pouvoir d’agir, nous sommes impliqués dans le développement du pouvoir d’agir des citoyens, notamment précarisés, très souvent exclus de l’espace public et de l’action politique.

Depuis de nombreuses années, nous vivons tous une montée des inégalités sociales et territoriales, des discriminations et des atteintes à notre environnement sans que des réponses adéquates soient apportées. De cette situation naissent frustrations, colères et haines.

Rarement notre démocratie est apparue aussi affaiblie et nos institutions politiques aussi impuissantes à se saisir des enjeux et à proposer une vision d’avenir. S’ensuit une perte de légitimité des élus, la montée de l’abstention électorale et de la défiance vis-à-vis des institutions et des corps intermédiaires, partis, syndicats et certaines grandes associations. Toute la logique démocratique est ainsi à reconsidérer et approfondir.

Face à cette impuissance publique, des ressorts de l’action émergent de la société civile. Des personnes de plus en plus nombreuses entrent en résistance et s’engagent activement sans plus attendre dans la construction d’un autre monde. Un monde plus soucieux de démocratie, d’égalité, de justice, de respect des personnes comme de la planète, plus solidaire et convivial. Un monde qui favorise la coopération et non la compétition.

Imaginer les moyens de construire ce monde nouveau est nécessairement notre affaire commune, où toutes les voix comptent. Les initiatives positives qui fleurissent partout sur le territoire et dans tous les domaines nous indiquent la voie et démontrent, d’ores et déjà, que la construction d’un autre système politique, économique et social est possible :

• des pratiques de démocratie horizontale ou directe dans les villes comme en milieu rural ;

• des initiatives pour une économie plus solidaire : les scoop, les Scic SCIC Société Coopérative d’Intérêt Collectif , les Amap AMAP Association pour le maintien d’une agriculture paysanne , etc.

• des habitants de quartiers populaires s’organisant en Table de quartier, en Conseil Citoyen ou en alliances citoyennes, s’appuyant sur les liens communautaires ;

• des personnes accueillies en centre d’hébergement luttant au quotidien pour leur droit à vivre dignement ;

• des parents, souvent précarisés, qui réfléchissent entre eux et avec des enseignants sur l’éducation des enfants ;

• des personnes et des collectifs qui posent les Droits culturels au sein des droits humains, comme ressourcement des politiques publiques ;

• les Nuit Debout qui se tiennent dans de nombreuses villes en France et dans le monde témoignent d’une volonté de réappropriation de l’idée démocratique ;

• et tant d’autres actions fondées sur les ressources et les talents des habitants.

Ces initiatives diverses ont en commun de mettre en mouvement le pouvoir d’agir des citoyens. Les valeurs et les énergies qui les mobilisent sont profondément les mêmes. Ces initiatives restent toutefois encore peu organisées en puissance collective, mais une fois ensemble, elles pourront contribuer à ébranler le sentiment d’impuissance.

Convaincu que cette construction ne peut se faire qu’en partant des initiatives citoyennes déjà à l’œuvre, notre Collectif partage une volonté de contribuer à la mise en valeur et au développement du pouvoir d’agir des citoyens afin d’en diffuser la puissance transformatrice.

Quels sont les principes de notre action ?

1- Nous appuyer sur une définition engagée et ouverte du pouvoir d’agir :

L’expression « développement du pouvoir d’agir » est une traduction française approximative « d’empowerment » qui désigne à la fois la capacité d’exercer un pouvoir et le processus d’acquisition de cette capacité.
Pour nous, le développement du pouvoir d’agir désigne la possibilité pour les personnes de peser sur les choix qui les concernent et de maîtriser ce qui est important pour elles, dans leur vie et leur environnement (culture, travail, éducation, santé, logement, cadre de vie, citoyenneté …).

2 – Accompagner les actions de terrain et peser dans le débat public :

Créé en juin 2010, le Collectif Pouvoir d’agir se compose de réseaux nationaux, locaux et de personnes enga- gés dans la lutte contre l’exclusion sociale et politique. Ils portent ensemble des valeurs et des pratiques qui donnent plus de force à l’action de chacun.

Les deux objectifs prioritaires sont :
– Accompagner et conforter les actions de terrain qui contribuent à la construction et au développement du pouvoir d’agir des citoyens les plus éloignées de la parole et de l’action dans l’espace public.
– Peser dans le débat public sur le développement du pouvoir d’agir des citoyens et contribuer au changement des représentations et des pratiques des militants, professionnels et élus.

3- Développer le pouvoir d’agir des personnes les plus éloignées de l’espace public :

Le pouvoir d’agir existe déjà dans la société, mais il est très inégalement réparti selon les groupes sociaux et au sein de ceux-ci. Les réseaux et personnes rassemblés au sein du Collectif Pouvoir d’agir se veulent facilitateurs pour développer le pouvoir d’agir de ceux qui en ont le moins.

Selon nous, ce rôle nécessite une évolution radicale de nos postures et de nos pratiques professionnelles et militantes. Il s’agit de modifier des pratiques contre-performantes : prise de leadership, poids des ego, injonctions, violences symboliques, pour se mettre en situation d’aider véritablement les personnes et les groupes à développer leur propre autonomie dans la construction et l’exercice de leur pouvoir d’agir. Une fois cet objectif atteint, il s’agit alors de “lâcher prise”.

4- Produire collectivement en prenant en compte des pratiques et méthodes existantes d’une grande diversité :

Il s’agit tout à la fois de faciliter les mises en réseaux, d’observer et d’analyser, de valoriser et de diffuser les pratiques efficaces, d’accompagner et d’outiller les personnes, les groupes et les organisations. L’utilité sociale du Collectif réside dans son potentiel de construire du commun par delà les différences et les singularités des pratiques, pour en dégager des lignes de force utiles à tous.

En cohérence avec ces propos, ce texte a vocation à être modifié au fil de vos contributions.

Plus d’informations sur le collectif sur son site internet

Vous pouvez télécharger le texte intégral ici et afin de le diffuser dans vos réseaux.

Cet article est repris du site http://www.lelabo-ess.org/texte-politique-du-collectif-pouvoir-d-agir.html
Posté le dimanche 6 novembre 2016
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info