Sortie du guide EIT CATEI/CGDD : « Intégration de l’écologie industrielle et territoriale dans les agendas 21 »


Sortie du guide EIT CATEI/CGDD : « Intégration de l'écologie industrielle et territoriale dans les agendas 21 »
Sous l’égide du Commissariat général du développement durable (CGDD), le comité d’animation territoire durable et écologie industrielle (CATEI) a engagée une démarche de capitalisation sur les travaux existants en matière d’écologie industrielle.
 
Accompagné par les structures spécialisées dans la domaine, Mydiane, Auxilia, EIC, Aldérane, LGCD et Matome, le CATEI a entrepris une revue des principales démarches, et, par l’organisation de deux ateliers de travail, recueilli les recommandations des acteurs de terrain sur les solutions à envisager pour accélérer le développement de l’écologie industrielle dans les territoires.
 
De ces travaux, un guide d’intégration des démarches d’écologie industrielle dans les agendas 21 a été produit. Ce guide poursuit le double objectif d’être didactique mais aussi opérationnel.
 
Après un premier chapitre visant à présenter l’écologie industrielle dans son contexte, le cœur du guide concerne la mise en œuvre concrète d’une démarche. Il présente divers argumentaires à destination des entreprises et collectivités, les acteurs à réunir, les différentes échelles d’actions et les grandes étapes d’une démarche. Des retours d’expériences détaillés ainsi qu’un état des ressources disponibles pour la réalisation de telles démarches sont enfin présentées.
 
Deux points sont cependant à remarquer, le premier concerne la méthode utilisée, le second la place importante occupée par l’analyse des flux de matière.
 
La volonté du CGDD a été très claire, il s’agit d’une démarche d’écoute des territoires et de construction à partir des réalisations de terrain. Ceux qui entrapercevraient dans ce guide une quelconque volonté normative font fausse route. Le projet COMETHE portant sur les méthodologies avaient déjà en son temps pris cette dimension alors que telle n’était pas sa fonction, il en avait résulté une période relativement peu créative dans les appels d’offres des territoires.
 
Le second point, la place de l’analyse des flux de matière (le « métabolisme ») à une échelle départementale ou régionale, traduit un intérêt de plus en plus marqué des territoires pour ce type de pratiques. Nous ne manquerons de souligner qu’un guide du SoeS dédié paraît en parallèle la même semaine.
 
Ce guide du CATEI ne propose pas de solution miracle pour intervenir sur les territoires mais permet au candidat à l’action de situer les principales étapes, les outils disponibles, d’obtenir des argumentaires et les ressources nécessaires pour adapter les conseils de la communauté des praticiens à sa problématique.
 
Pour aller plus loin
 


Cet article est repris du site http://www.institut-economie-circulaire.fr/Sortie-du-guide-EIT-CATEI-CGDD-Integration-de-l-ecologie-industrielle-et-territoriale-dans-les-agendas-21_a555.html
Posté le vendredi 20 juin 2014
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info