Semaine 2 du MOOC UVED "Economie circulaire et innovation : le métabolisme des territoires" avec Sabine Barlès


Semaine 2 du MOOC UVED
Comme nous le rappelle Dominique Bourg, nous sommes aujourd’hui 7 milliards d’Hommes sur Terre, et nous serons plus de 9 milliards au milieu du siècle. Notre modèle économique linéaire n’est plus adapté à l’augmentation de nos consommations et de nos déchets : il est urgent de s’orienter vers un modèle d’économie circulaire.

Ces vidéos, issues de la deuxième semaine du MOOC (Massive Open Online Course) UVED Economie Circulaire & Innovation, sont destinées à toute personne portant un intérêt aux flux de matières et d’énergie, ainsi qu’aux moyens de les réduire.

Auteur : Sabine Barles
Sabine Barles est professeur d’urbanisme-aménagement à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et chercheur à l’UMR Géographie-Cités. Ses travaux portent sur les techniques et l’environnement urbains dans une perspective à la fois historique (XVIIIe-XXIe siècles) et contemporaine. Elle s’intéresse en particulier aux interactions entre sociétés et biosphère qu’elle analyse à travers leur métabolisme, base de l’écologie territoriale.


Le cycle de l’azote à Paris
Sabine Barles présente le bilan d’azote de l’agglomération parisienne en mettant bien en évidence les flux entrant et sortant. Elle propose également une perspective historique de ce bilan d’azote, au cours des 2 derniers siècles.


Le métabolisme des territoires : quelques perspectives
Sabine Barles clarifie le lien qui existe entre l’analyse du métabolisme des territoires et l’écologie territoriale. Elle souligne l’importance de prendre en considération, à côté de cette approche "matière", une analyse des processus physiques et sociaux sous-jacents.


Les aires d’approvisionnement et les empreintes environnementales : exemple de Paris
Sabine Barles présente l’aire d’approvisionnement en azote alimentaire de Paris, en mettant en évidence les régions de France et du monde d’où provient majoritairement cet azote. Elle propose en complément une analyse de l’empreinte environnementale d’un parisien en matière d’azote alimentaire.


L’analyse des flux de matières à l’échelle des départements français
Sabine Barles décrit le métabolisme de 2 régions : Paris et la Loire Atlantique. Elle analyse pour chacune d’entre elles les flux entrant, les flux sortant ainsi que les additions au stock. Sur cette base, elle montre les différences qui existent entre les métabolismes de territoires "urbains" et "ruraux".


L’analyse des flux de matières à l’échelle de la France
Sabine Barles décrit le métabolisme de la France en 2010, et notamment les flux entrant, les flux sortant ainsi que les additions au stock.


Perturbations du cycle de l’azote et impacts associés
Sabine Barles revient sur l’origine et l’ampleur des perturbations d’origine anthropique du cycle de l’azote. Elle expose les conséquences de cette ouverture du cycle biogéochimique de l’azote tant d’un point de vue écologique que sanitaire.


Le métabolisme des territoires : enjeux et notions clés
Sabine Barles introduit la notion de métabolisme territorial, en délimitant bien l’emploi de ces deux termes. Elle énonce les grands intérêts de ce type d’approches.


Les secteurs clés de la dématérialisation
Sur la base d’une analyse sectorielle des consommations intérieures de matières des régions "Ile de France" et "Loire Atlantique", Sabine Barles présente les secteurs qui devraient être ciblés en priorité dans l’optique d’une dématérialisation.


Cet article est repris du site http://www.institut-economie-circulaire.fr/Semaine-2-du-MOOC-UVED-Economie-circulaire-et-innovation-le-metabolisme-des-territoires-avec-Sabine-Barles_a692.html
Posté le dimanche 14 décembre 2014
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info