Régis GOASDUFF et la passion du cirque


Animateur depuis une vingtaine d’années, Régis Goasduff a décidé de se spécialiser dans les arts du cirque, et de créer le Circus Heol, une école itinérante.

Le 6 Mai, il a été interviewé par le quotidien régional Ouest-France

OF Pourquoi avoir choisi le cirque  ?

RG : J’ai fait du basket pendant des années, et je jongle depuis mes 20 ans. Je voulais conserver le côté sportif, et le côté artistique en les intégrant à mon métier d’animateur.

OF Quelle formation avez-vous suivie  ?

RG : Dans un premier temps, j’ai pris des cours à l’atelier Mo, à Brest. Puis, en 2015, j’ai suivi une formation d’un an à La Carrière, l’école des arts du cirque de Saint-Barthélemy-d’Anjou, près d’Angers. Je suis titulaire du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS), et je prépare actuellement le diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DEJEPS).

OF Quelle est votre expérience sur le terrain  ?

RG : Lorsque j’étais directeur du centre de loisirs de Brélès, j’ai mis en place des ateliers cirque. J’ai également été animateur à l’école de cirque Balles à fond, de Quimper, de 2012 à 2013. D’autre part, j’ai fait beaucoup d’animations ponctuelles.

OF Quand avez-vous créé votre entreprise  ?

RG : J’ai créé mon école de cirque début 2017, dans le cadre d’un contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape).

Je suis membre de la coopérative d’activités et d’emploi Chrysalide qui m’aide à développer mon projet.

Au sein de Chrysalide, je retrouve les valeurs humaines, de solidarité et de coopération, propres au monde du cirque.

OF Quelles sont les structures qui vous sollicitent  ?

Des centres de loisirs, comme celui de Bellevue, de L’Hôpital-Camfrout, de Saint-Pabu, d’Hanvec, où j’ai animé des ateliers, à chaque fois sur une semaine. Je suis également intervenu à l’Institut d’éducation motrice (IEM) de Dirinon, où j’ai proposé un atelier de cirque adapté. J’interviens aussi pendant les Temps d’activité périscolaires (Tap), comme à Irvillac, à Logonna, et à Loqueffret. J’ai par ailleurs effectué une demande d’agrément Éducation nationale, pour pouvoir intervenir dans les écoles, sur le temps scolaire.

OF Avez-vous d’autres projets  ?

RG : Oui, je veux me perfectionner en breton. Je le parle un peu, et j’aimerais intervenir, en breton, dans les structures accueillant des enfants bilingues.

Contact  : Circus Héol, tél. 06 71 88 34 96

courriel, r.goasduff@laposte.net

Cet article est repris du site http://www.cae29.coop/regis-goasduff-et-la-passion-du.html

1 photos

Posté le jeudi 11 mai 2017
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info