Les derniers mercredi de chaque mois

Rdv de l’économie sociale et solidaire : le programme du premier semestre arrive !


Pour commencez l’année 2012, les rendez-vous de l’ESS vous proposent un menu varié en compagnie d’auteurs venus parfois de loin pour nous parler de leur métier, de leur passion et pour échanger avec les Brestois-es.

AMAP et circuit court, économie solidaire et coopérative d’acitvité et éducation populaire au menu de ce premier semestre.

Rdv de l'économie sociale et solidaire : le programme du premier semestre arrive !

Deux formes de rencontres

  • Présentation des ouvrages à la librairie Dialogues ou à la petite librairie
  • Rencontres d’interconnaissances : d’accès libre mais sur réservation par e-mail.

Des rencontres d’interconnaissances* en amont des conférences sont des moments privilégiés pour échanger avec les auteurs. Une préparation de ces rencontres est effectuée avec les acteurs de l’ESS et les étudiants de l’Université de Bretagne Occidentale et des écoles supérieures de Brest.

Le programme

MERCREDI 25 JANVIER 2012

Mettre en place une AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne),
pourquoi et comment ?


Avec Denise VUILLON, agricultrice de l’AMAP des Olivades dans le Var et auteure

-* 18h00 Rencontre à la librairie Dialogues autour du livre “Histoire de la première AMAP”
En 2001 est créée l’AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne). A l’heure de la crise alimentaire mondiale et de la disparition dramatique des paysans, elle séduit rapidement consommateurs et agriculteurs. Cet ouvrage étudie les étapes pratiques de la création, définit l’éthique indispensable et amène méthodiquement les futurs partenaires à mettre en place leur alternative économique. Des témoignages d’expériences viennent l’enrichir.

  • et jeudi 26 janvier à 10h00 Rencontre d’interconnaissance*
    Ce temps de rencontre privilégié avec Denise Vuillon sera l’occasion d’amorcer les réflexions sur le sens donné à un projet d’AMAP.

MERCREDI 29 FEVRIER 2012

L’éducation populaire, ça existe encore ?

Avec Mikaël GARNIER-LAVALLEY du secrétaire national du CNAJEP et Grégory HUCHON, co-auteur

  • 18h00 Rencontre à la librairie Dialogues
    autour du livre “10 raisons d’aimer (ou pas) l’éducation populaire”

I love éduc pop
Dans le débat sur l’éducation qui a tort ? Qui a raison ? Les parents ? L’école ? Les médias ? Les patrons ? Et si on dépassait ce face-à-face ? Entre le toit familial, la rue, le collège ou le lycée, il existe un autre lieu : l’éducation populaire. Pas si mystérieux qu’il en a l’air, un espace où il est possible d’apprendre sans la tutelle des profs et des parents. Faire un journal, créer une association, défendre ses droits à la fac, en stage et pendant la saison, voyager pour coopérer avec des jeunes de différents pays, promouvoir les territoires ruraux, mettre en place un soutien scolaire, lutter contre le sida... Dans ce lieu, on donne confiance, on favorise l’expérimentation entre jeunes sans exclure les adultes.


MERCREDI 28 MARS 2012
La coopérative d’activité et d’emploi, une autre façon d’entreprendre

Avec Elisabeth BOST, Coopaname

  • 15h00 Rencontre d’interconnaissance*
  • 18h00 Rencontre à La petite Librairie autour du livre “Aux entreprenants associés La coopérative d’activités et d’emploi”
    Qu’est-ce qu’une coopérative d’activités et d’emploi (CAE) ? Comment ça fonctionne ? Comment cette nouvelle forme d’entreprendre est-elle née ? Cet ouvrage propose de partir à la découverte de ce mode original d’entrepreneuriat. Illustré de nombreux témoignages, il appréhende tout autant le fonctionnement pratique que le projet politique qui sous-tend la CAE.
    Dans un premier temps, est explicité son fonctionnement au travers de témoignages d’entrepreneurs issus des CAE que l’auteur a connus : Cap Services, la première née en 1995 et de Coopaname, la plus importante CAE d’Ile de France.

Dans une seconde partie c’est l’histoire de ces coopératives qui est racontée à travers l’itinéraire d’Elisabeth Bost : comment elles se sont co-construites, les difficultés rencontrées, les combats menés depuis quinze ans et ceux qui restent d’actualité, notamment en matière juridique.
La troisième partie est consacrée aux enjeux actuels du modèle. Elle prend appui sur l’expérience de Coopaname, la croissance rapide et la taille de cette coopérative l’obligeant à de nouveaux questionnements et la poussant sans cesse à l’innovation.

MERCREDI 25 AVRIL 2012
L’économie solidaire pour sortir de la crise

Avec Éric DACHEUX, Professeur des Universités, Université Clermont II
et Daniel GOUJON, Maître de Conférences, Université de Grenoble

  • 15h00 Rencontre d’interconnaissance*
  • 18h00 Rencontre à la librairie Dialogues autour du livre “Principes d’économie solidaire”


Comment sortir de la crise ? En comprenant ce qu’elle est : une panne de nos démocraties incapables de réguler l’économie. Comment réparer cette panne ? Personne ne le sait, mais l’économie solidaire offre des pistes de réflexion qu’il convient d’étudier avec sérieux.

L’économie solidaire possède quatre spécificités riches de promesses :

-* . un militantisme politique qui combat la globalisation économique en oeuvrant pour une mondialisation de la solidarité ;

  • . un ensemble de pratiques économiques qui dynamisent un territoire tout en s’affranchissant des mécanismes de l’offre et de la demande ou de la spéculation monétaire ;
  • . un projet global de société qui redonne l’espoir d’une société plus juste en proposant d’élargir (à la sphère économique) et d’approfondir (plus de participation) la démocratie ;
  • . un nouveau modèle théorique qui repose sur l’idée que, dans une société de connaissance qui émerge, le meilleur facteur d’allocation des ressources n’est pas le marché mais la délibération.
  • Définitions, schémas, gros plans..., autant d’outils que les auteurs ont mis en place pour comprendre concepts, théories et mécanismes de l’économie solidaire.
Rdv ESS - programme
premier semestre 2012

Origine du projet

Initiés par Brest métropole océane et co-organisé avec la Chambre Régionale de l’Economie Sociale, l’Association de Développement de l’Economie Sociale et Solidaire du Pays de Brest, l’Université de Bretagne Occidentale l’objectif de ces rencontres est de présenter au grand public et aux acteurs de l’ESS un aspect de cette économie plaçant l’humain au cœur des activités : finances solidaires, éco-construction, le mutualisme, l’agriculture biologique, l’entreprenariat coopératif…

Chaque sujet est traité par un auteur/spécialiste invité à venir nous apporter sa philosophie et sa vision de l’économie sociale et solidaire et à discuter avec le public.

Des rencontres d’interconnaissances en amont des conférences sont des moments privilégiés pour échanger avec les auteurs. Une préparation de ces rencontres est effectuée avec les acteurs de l’ESS et les étudiants de l’Université de Bretagne Occidentale et des écoles supérieures de Brest.

Ré-écoutez les conférences

Depuis octobre 2008, la majorité des conférences ont été enregistrées..
Retrouvez ainsi Patrick Viveret sur la notion de Richesse, Philippe Derruder sur les monnaies complémentaires, Jean-Pierre Oliva sur l’éco-construction, les AMACAA...

Posté le jeudi 22 décembre 2011
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-sa) info