Étude sur les circuits courts et de proximité

Quelle contribution de l’économie sociale et solidaire au développement des « circuits courts et de proximité » ?


Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne (A.M.A.P.), Groupement d’Achat avec Service Épicerie (G.A.S.E.)… Depuis plusieurs années, on constate la réémergence de la vente directe, avec ou sans intermédiaire du producteur au consommateur, ainsi qu’une volonté marquée de vivre l’économie autrement. Pour exemple, sur le Pays de Brest, environ 7% d’exploitations agricoles [1] pratiquent les circuits courts sous la forme de vente à la ferme, présence sur les marchés, vente en grande distribution et restauration. D’autres secteurs non alimentaire se sont aussi lancés dans ce mouvement que se soit des initiatives culturelles, liées à l’énergie, l’habitat, ou encore les finances…

Brest métropole océane a souhaité mieux connaître la contribution de l’économie sociale et solidaire (ESS) au développement des circuits courts et de proximité par la réalisation d’une étude de 4 mois.

Cette étude, conduite par Katy Joseph, dans le cadre d’un stage de deuxième année de Master à l’institut de Géoarchitecture (U.B.O.), se donne l’objectif principal de caractériser la contribution de l’E.S.S. au développement des circuits courts alimentaires et non alimentaires sur le Pays de Brest.

Un état des lieux des actions « circuits courts et de proximité » mises en œuvre sur le territoire, avec une mise en perspective par l’analyse d’initiatives sur d’autres territoires permettra d’élaborer une ébauche de plan de contribution de l’ESS au développement des circuits courts et de proximité.
Les acteurs locaux de l’E.S.S ainsi que les acteurs institutionnels sont mis à contribution.

Un espace d’écriture collaborative est créé pour cette étude afin de centraliser les données et informations collectés et produite par la groupe : Espace Wiki de l’étude, et n’hésitez pas à nous contacter à cette adresse ecosol-at-brest-metropole-oceane.fr

[1Enquête Chambre d’Agriculture Avril-Juin 2010 – Joëlle Péron tél : 02 98 413307

Posté le vendredi 13 avril 2012
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info