Quand des salariés sauvent leur entreprise

Novethic


Face à la hausse des redressements judiciaires d’entreprises fragilisées par la crise, des exemples de reprise de PME par leurs salariés valident le modèle des sociétés coopératives.
Quand des salariés sauvent leur entreprise

Reprise de l’article publié sur le site http://www.novethic.fr/
- Philippe Chibani-Jacquot

Il n’y a pas qu’en Argentine que les salariés récupèrent leur entreprise, comme l’avait filmé Mélanie Kein dans son documentaire « The Take ». En France aussi. Et le système existait avant la vague des « usines récupérées » argentines au lendemain de la crise politico-économique de décembre 2001. Mais la solution de transformer son entreprise en société coopérative de production (Scop), statut datant de 1947, reste insuffisamment connue par les salariés eux-mêmes, les Chambres de commerce et d’industrie ou encore les administrateurs judiciaires. Le sujet est pourtant brûlant à l’heure où les défaillances d’entreprises (redressement ou en liquidation judiciaire) croissent de manière inquiétante. Selon les dernières statistiques de l’Insee, le chiffre a bondi de 17,2 % au troisième trimestre 2008.

Accéder à l’ensemble de l’article : http://www.novethic.fr/novethic/entreprise/ressources_humaines/conditions_de_travail/quand_salaries_sauvent_leur_entreprise.jsp

Philippe Chibani-Jacquot
Mis en ligne le : 12/03/2009
© 2009 Novethic - Tous droits réservés

Copyright : www.novethic.fr
Posté le jeudi 19 mars 2009
licence de l’article : Contacter l’auteur