Principes d’économie solidaire par Éric Dacheux et Daniel Goujon


Comment sortir de la crise ? En comprenant ce qu’elle est : une panne de nos démocraties incapables de réguler l’économie. Comment réparer cette panne ? Personne ne le sait, mais l’économie solidaire offre des pistes de réflexion qu’il convient d’étudier avec sérieux.
Principes d'économie solidaire par Éric Dacheux et Daniel Goujon

L’économie solidaire possède quatre spécificités riches de promesses :

  • – un militantisme politique qui combat la globalisation économique en oeuvrant pour une mondialisation de la solidarité ;
  • – un ensemble de pratiques économiques qui dynamisent un territoire tout en s’affranchissant des mécanismes de l’offre et de la demande ou de la spéculation monétaire ;
  • – un projet global de société qui redonne l’espoir d’une société plus juste en proposant d’élargir (à la sphère économique) et d’approfondir (plus de participation) la démocratie ;
  • – un nouveau modèle théorique qui repose sur l’idée que, dans une société de connaissance qui émerge, le meilleur facteur d’allocation des ressources n’est pas le marché mais la délibération.

Définitions, schémas, gros plans…, autant d’outils que les auteurs ont mis en place pour comprendre concepts, théories et mécanismes de l’économie solidaire.

Pour lire un extrait du livre

Pour en savoir plus

L’essentiel

Dans un premier temps, on peut défi nir l’économie solidaire comme
l’ensemble des initiatives impulsées par des citoyens pour démocratiser
l’économie. Ces initiatives touchent plusieurs secteurs (agriculture, services
à la personne, commerce équitable, etc.) et prennent des formes juridiques
diverses (associations, sociétés anonymes, coopératives, etc.). Ces
initiatives multiples ont été regroupées par les sociologues Jean-Louis
Laville et Bernard Eme sous le terme « économie solidaire ». Elles font,
aujourd’hui, l’objet de recherches statistiques pour mesurer leur poids
économique qui, dans certains domaines (finances solidaires, commerce
équitable), commence à être significatif.

Table des matières

  • INTRODUCTION GÉNÉRALE
  • UNE PREMIÈRE APPROCHE DE L’ÉCONOMIE SOLIDAIRE ..................................7
  • PREMIÈRE PARTIE
  • DÉFINIR L’ÉCONOMIE SOLIDAIRE .................................................................23
  • INTRODUCTION
  • DES INITIATIVES CITOYENNES .......................................................................25
  • CHAPITRE 1
  • LES DIFFÉRENTES FAMILLES DE L’ÉCONOMIE SOLIDAIRE ...............................28
  • CHAPITRE 2
  • DÉFINIR L’ÉCONOMIE POUR COMPRENDRE L’ÉCONOMIE SOLIDAIRE .............49
  • CHAPITRE 3
  • LES DEUX VISAGES DE L’ÉCONOMIE SOLIDAIRE ...........................................66
  • CONCLUSION
  • UNE VISION RENOUVELÉE DES LIENS ENTRE ÉCONOMIE ET SOCIÉTÉ ............79
  • DEUXIÈME PARTIE
  • UNE SOLUTION À LA CRISE DÉMOCRATIQUE ...............................................85
  • INTRODUCTION
  • PENSER L’ÉCONOMIE SOLIDAIRE DANS SON CADRE DÉMOCRATIQUE ..........87
  • CHAPITRE 4
  • ÉCONOMIE SOLIDAIRE ET ESPACE PUBLIC : LA DIMENSION POLITIQUE ........91
  • CHAPITRE 5
  • UNE UTOPIE EN ACTES : LA DIMENSION ÉCONOMIQUE DE L’ÉCONOMIE
  • SOLIDAIRE ................................................................................................108
  • CHAPITRE 6
  • LE CIRCUIT ÉCONOMIQUE : UN OUTIL D’ANALYSE DE LA DIMENSION
  • ÉCONOMIQUE DE L’ÉCONOMIE SOLIDAIRE ................................................123
  • CONCLUSION
  • ÉCONOMIE SOLIDAIRE : L’ÉCONOMIE POLITIQUE DES DÉMOCRATIES ........143
  • 6 PRINCIPES D’ÉCONOMIE SOLIDAIRE
  • TROISIÈME PARTIE
  • DES PRATIQUES INTERNATIONALES TROP PEU RECONNUES ....................... 147
  • INTRODUCTION
  • UNE RÉALITÉ INTERNATIONALE EN MANQUE DE RECONNAISSANCE..........149
  • CHAPITRE 7
  • ÉCONOMIE SOLIDAIRE ET CONSTRUCTION EUROPÉENNE ..........................152
  • CHAPITRE 8
  • ÉCONOMIE SOLIDAIRE ET MONDIALISATION ............................................. 167
  • CHAPITRE 9
  • FORCES ET FAIBLESSES ACTUELLES DE L’ÉCONOMIE SOLIDAIRE ..................183
  • CONCLUSION
  • ÉCONOMIE SOLIDAIRE : UNE INVITATION À L’INVENTION ...........................200
  • CONCLUSION GÉNÉRALE
  • ÉCONOMIE SOLIDAIRE : LA RÉVOLUTION DÉLIBÉRATIVE .............................203
  • BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE
  • POUR ALLER PLUS LOIN : QUINZE LIVRES RÉFÉRENCES ...............................221
  • GLOSSAIRE ...............................................................................................223
  • RÉPERTOIRE DES INITIATIVES SOLIDAIRES CITÉES ........................................241
    Précisions
    Les termes suivis d’une étoile (Conseil national de la Résistance*, par exemple)
    sont défi nis dans le glossaire, en fi n d’ouvrage, tandis que les termes suivis
    de deux étoiles (Max Havelaar**, par exemple) font référence à des initiatives
    solidaires qui sont listées et décrites dans un répertoire spécifi que, également
    en fi n d’ouvrage.
Posté le vendredi 21 octobre 2011
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info