et réponses aux questions courantes sur Heol

Plus d’une soixantaine d’adhésions à la soirée de lancement de la monnaie Heol


Grosse affluence au bistrot associatif l’attribut toute l’après midi pour le lancement de la monnaie solidaire Heol !

Plus d'une soixantaine d'adhésions à la soirée de lancement de la monnaie Heol

En quelques heures 66 personnes ont adhéré au projet et acheté leurs premiers heol !

Demain ce sera au marché bio de Kérinou que la diffusion de la monnaie solidaire se poursuivra.

Et dans la semaine vous pourrez acheter vos héol dans les 16 comptoirs d’échanges parmi les 35 premières structures du réseau.

La foire aux questions sur la monnaie Heol

repris du site de la monnaie Heol

- 1 - A quoi sert l’Heol ?

Heol a pour objectif d’être un outil au service du développement local d’activités répondant à des
critères environnementaux, sociaux, culturels, de gouvernance. En ce sens, Heol favorise le
développement d’une économie à la fois locale et plus humaine.

- 2 – Sous quelle forme se trouve l’Heol ?

Pour commencer, il est prévu que l’Heol ne circule que sous forme de billets. Mais à terme, il est
envisageable de retrouver l’Heol en monnaie électronique (paiement par téléphone) et papier
(chèque) afin de faciliter la circulation de la monnaie.

- 3 - Doit on être adhérent pour utiliser la monnaie Heol ?

Cette question renvoie à la légalité du projet : une monnaie locale est légale dans la mesure où elle
circule dans un circuit fermée, d’où l’adhésion.
Les organisations agréées devront être adhérentes au projet. La cotisation annuelle sera de 50 euros
par an.

Concernant les particuliers, s’ils doivent être adhérents, cela ne signigie pas forcément qu’il y ait une
cotisation. Dans la cas du projet Heol la cotisatoin sera à prix libre.
Par ailleurs, afin de simplifier l’adhésion des particuliers, nous proposons qu’il leur soit demandé le
mininum d’informations. C’est à dire leur nom, prénom et une adresse (mail ou postale) pour
recevoir les informations concernant l’Heol et notamment les invitations aux assemblées générales.

La structure gestionnaire aura à charge de vérifier les adhésions des particuliers et des organisations.

- 4 - Comment les organisations vérifient si le client est adhérent au réseau Heol ?

Chaque utilisateur doit être adhérent au réseau Heol. Les adhésions se feront auprès de l’ADESS
Pays de Brest qui aura donc la charge de vérifier les adhésions des différents utilisateurs
(particuliers et organisations).

- 5 - Quelle partie des achats est payable en Heol ?

Chaque entreprise reste libre de sa politique commerciale et décide de ce qu’elle rend disponible en
échange des Heol : gamme de produits ou de services, payable en tout ou partie en Heol .

Pour autant, le succès d’Heol dépend fortement des possibilités données aux consommateurs,
personnes ou organisations, de pouvoir acheter des bien et des services en Heol :
– Chaque règle peut apparaître comme une contrainte et rendre compliquée l’utilisation de
l’Heol et donc freiner les utilisateurs.
– Dans un premier temps pour laisser aux organisations la possibilité de s’adapter, elles
pourront fixer un pourcentage maximum (par exemple 20% des achats peuvent être réalisés
en monnaie Heol).

- 6 - Où peut-on se procurer des Heol ?

Il est possible de convertir des euros en Heol à l’ADESS Pays de Brest et auprès de tous les
"comptoirs d’échange Heol" dont la liste figure sur le site de la monnaie Heol et le dépliant des
prestataires Heol.
Les adhérents auront aussi la possibilité d’accepter des Heol reçus en dons, en rémunération, en
défraiement ou en rendu de monnaie lors d’un achat.

- 7 - A quel taux se fait la conversion des euros en Heol ?

La conversion des euros en Heol se fait au taux de 1 pour 1.

8 - Que font les organisations des Heols qu’elles récupèrent (suite aux paiements) ?

Les organisations ont différentes possibilités d’avoir des Heol : convertir des euros et recevoir des
Heol en paiment des biens et services.

L’objectif est qu’elles puissent les utiliser elles-mêmes en paiement d’autres biens et services (auprès
des fournisseurs membres du réseaux : prestations, traiteurs, imprimerie...).

Par ailleurs, elles pourront reconvertir les Heols (qu’elles ne pourraient pas dépenser) contre des
euros. Cette reconversion sera taxée (cf questions 9 et 10).

9 - Qui peut convertir des Heol en euros ?

Les particuliers peuvent choisir la quantité d’euro convertit et donc l’adapter à leur prévision d’achat.

En revanche les entreprises ne pourront pas faire ce choix et seront dépendantes des achats réalisés
en Heol par les particuliers. Ainsi seules les structures (commerces, associations, entreprises,...)
peuvent convertir des Heol en euros. Cette conversion se fait au taux de 100 Heol pour 98 euros. Ce
taux pourra par la suite évoluer.

- 10 - Doit on taxer les reconversions en euros pour les entreprises ?

Les reconversions d’Heol en euro seront taxées à un taux de 2%.

Cette contribution est importante
car elle permet :
– D’inciter les organisations à identifier des fournisseurs au sein du réseau Heol
– D’inciter les organisations à identifier de nouveaux fournisseurs à intégrer au réseau Heol
– De participer au financement du projet Heol

11 - Pourquoi une monnaie fondante ?

L’inventeur des monnaies fondantes s’appelle Silvio Gessel (1862-1930). Il publie en 1916 son
ouvrage phare : l’ordre économique naturel, dans lequel il expose sa théorie de ce qu’il appelle à
l’époque les « monnaies franches ». C’est son activité de commerce en Argentine, à Buenos Aires,
alors que le pays est en proie à des crises économiques importantes, qui le fait réfléchir sur la
structure de la monnaie et du capitalisme en général.

Pour faire court, il part du constat que dans la nature, tout se détériore, mais que l’argent obéit à une
loi inverse. Cela incite à stocker l’argent, et donc à le retirer du circuit économique. A l’opposé, un
argent qui se détériore avec le temps devient « libre » (« Freigeld »), puisque les acteurs
économiques ne le retiennent pas. Il devient disponible pour les échanges, et ne subit pas de
phénomène d’accumulation.

Plus proche de nous, en Allemagne, la monnaie complémentaire phare, le Chiemgauer, est aussi une
monnaie fondante : tous les trois mois, les billets de Chiemgauer perdent 2 % de leur valeur, ce qui
garantit le maintien de la monnaie en circulation alors qu’au contraire, l’euro ne perd pas de sa
valeur ce qui incite à l’accumulation. En pratique, le Chiemgauer circule trois fois plus que l’euro,
au bénéfice de l’économie locale.

12 - Comment se déroule la fonte ?

La fonte de 2 % se déroulera une fois par trimestre à date fixe pour tout le monde. A cette date, tous
les utilisateurs d’Heol, pourront se rendre à l’ADESS Pays de Brest ou dans les structures "acteurs
relais Heol" pour acheter une vignette d’une valeur de 2 % du billet sur lequel elle sera collée.

13 - Les structures professionnelles ou associatives devront elles appliquer la fonte ?

La fonte s’applique à tous les utilisateurs de la monnaie Heol. Cependant, pour que la fonte prenne
tout son sens, il faut que les organisations puissent elles-mêmes payer certaines de leurs dépenses en
Heol. La fonte ne sera alors appliquée à ces structures qu’après une certaine préiode (1 année ? 2
années ?).

14 - Le système de fonte ne pousse t-il pas à la consommation ?

La monnaie Heol vise avant tout un réseau d’échange autour des biens de consommation
"classiques" (alimentation, vêtements, activités culturelles, sportives, de loisirs, fournisseurs pour
les organisations...). Le principe est donc d’orienter les achats vers ces biens et services payables en
Heol et non d’augmenter la consommation des particuliers et des organisations.

Le système de fonte doit permettre d’augmenter les échanges au sein de ce réseau et non
d’augmenter les achats.

- 15 - Que deviennent les sommes collectées à travers la fonte et les taxes de conversion d’Heol en
euros ?

Selon le montant de ces sommes deux utilisations sont à prévoir :
- Dans un premier temps, ces sommes servent à financer le projet Heol (coût de gestion et de
fonctionnement). Il est important que l’Heol trouve son modèle économique.
- Parallèlement, selon le montant dégagé, ces sommes, qui peuvent être en Heol ou en euros,
alimentent un fonds de soutien qui, comme le fonds de garantie, est utilisé pour favoriser
l’émergence ou le développement de projets locaux répondant aux critères sociaux,
environnementaux et culturels du projet Heol.

- 16 - Comment fonctionne le fonds de garantie ? Comment est il placé ? Dans quelle banque ?

Le fonds de garantie a pour objectif de permettre la reconversion des Heol en euros lorsqu’une
organisation souhaite procéder à cette reconversion. Il est alimenté par les sommes provenant des
conversions faites d’euros en Heol.

Il est placé de sorte à assurer sa disponibilité pour répondre aux demandes de reconversion.
Afin de s’assurer que l’utilisation qui est faite de l’argent est en accord avec les valeurs du projet
Heol, les comptes sont ouverts auprès d’une banque qui garantit une grande transparence sur cette
utilisation.

- 17 - Comment est utilisé l’argent placé sur le fonds de garantie ?

A moyen terme, le fond de garantie pourra dégager un revenu (placement de l’euro). L’argent placé
sur le fonds de garantie sera alors utilisé pour favoriser l’émergence ou le développement de projets
locaux répondant aux critères sociaux, environnementaux et culturels du projet Heol. Ce soutien
pourra s’effectuer au moyen d’avance remboursable, d’apport en capital, voire de subvention.

La liste des projets soutenus sera publique et disponible sur le site de la monnaie Heol.

A noter aussi une piste intéressante à suivre : "Le Chiemgauer ne sert pas seulement à payer ou être
payé. Son utilisation est aussi à la base d’un nouveau système de solidarité. L’argent généré par les
taxes sur le Chiemgauer (les 2% de taux négatif et les 5% de reconversion) va directement à des
projets associatifs. À son inscription, chaque utilisateur désigne une association locale qui devient
son bénéficiaire."

- 18 - N’est il pas possible de sortir entièrement du système financier classique avec ce porjet (que les
euros recoltés ne soient pas placés dans le système bancaire) ?

Nous n’avons pas la possibilité de sortir complétement du système bancaire (tout comme les
particuliers et les organisations), qui signifirait de garder une somme d’argent en liquide très
importante.

Le placement du fonds de garanti devra par contre garantir de ne pas alimenter un système qui n’est
pas en accord avec les valeurs de la charte d’où l’importance de choisir une structure qui assure une
transparence totale des investissement avec les fonds placés.

Par ailleurs, les gains éventuels de l’argent placé serviront d’une part à financer la gestion de l’Heol
et d’autre part (à moyen terme) de soutenir des projets locaux respectant les valeurs de la charte.

- 19 - Comment les Heol sont traités en comptabilité ?

Les Heols n’apparaissent pas en comptabilité. En effet, chaque transaction est enregistrée en euro en
comptabilité et donc les Heol sont soumis aux même taxes et impôts que les euros.

- 20 - Est il possible de payer une partie des salaires en Heol ?

Cette possibilité doit encore être vérifiée en terme de légalité mais à priori rien ne s’oppose à qu’une
partie d’un salaire soit payé (et sur la base d’un vlontariat du (de la) salarié(e)) en Heol.

21 - Peut on valoriser le bénévolat avec les Heol ?

Le bénévolat ne peut faire l’objet d’une rémunération par contre une association peut valoriser ses
bénévoles s’il n’y a pas de lien direct (ou mesurable) entre le service rendu et la valorisation.

Cet aspect sera soumis à l’accord des services fiscaux.

22 - Comment est assuré la non falsification possible des billets ?

Les billets seront imprimés de manière à assurer l’impossibilité de les falsifier. La méthode retenue
est celle de l’apposition d’un hologramme sur chaque billet.

23 - Où trouver la liste des structures (commerces, entreprises, associations,...) acceptant le
paiement en Heol ?

La liste figure sur le site de la monnaie Heol (www.heol.infini.fr) ainsi que sur un dépliant
disponible auprès de l’ADESS Pays de Brest et de toutes les structures acceptant l’Heol.

24 - Comment prendre part au fonctionnent d’Heol ?

La gestion de l’Heol est démocratique. Ainsi chaque adhérent sera invité à participer à l’assemblée
générale qui se tient une fois par an. Lors de cette AG est élu le comité de pilotage avec un
représentant de chaque collège :
– Collège membres partenaires : membres (personnes physiques ou morales) ayant apporté un
soutien (financier, don en nature, autre apport...) significatif au projet Heol
– Collège membres particuliers : particuliers à jour de leur cotisation et utilisateurs de la
monnaie Heol
– Collège membres structures : structures (productrices de biens et services) agréées par le
comité de pilotage et à jour de leur cotisation acceptant des Heol
– Collège membres fondateurs : membres à l’origine du projet et à jour de leur cotisation
– Collège membres collectivités : collectivités soutenant et participant au projet Heol

Posté le vendredi 27 janvier 2012
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-sa) info