Nouvelle note d’orientation de l’Institut de l’économie circulaire, "Inscrire les politiques publiques dans l’économie de fonctionnalité" par Laurent Georgeault et Vincent Aurez


Nouvelle note d'orientation de l'Institut de l'économie circulaire,
Nouvelle note d’orientation de l’Institut de l’économie circulaire, pour l’intégration des politiques publiques dans l’économie de fonctionnalité. L’Institut propose que les politiques d’aide publique s’orientent vers des accès à l’usage plutôt que de se limiter à des soutiens monétaires.

Plutôt bien installée dans les relations inter-entreprises, et en développement dans les relations entre entreprises et citoyens, l’économie de fonctionnalité (orientation vers l’accès à un usage plutôt que l’achat d’un bien) n’est actuellement que très peu intégrée dans les politiques publiques en France. Celles-ci gagneraient à se réorienter vers la création de valeur d’usage (ou valeur servicielle), ce qui aboutirait ainsi à la valorisation de la qualité et de l’usage des biens et services dans l’utilisation de l’argent public, tout en étant plus efficace économiquement, socialement et écologiquement.

Télécharger la note d’orientation ici :


Cet article est repris du site http://www.institut-economie-circulaire.fr/Nouvelle-note-d-orientation-de-l-Institut-de-l-economie-circulaire-Inscrire-les-politiques-publiques-dans-l-economie-de_a805.html
Posté le mardi 28 avril 2015
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info