Monnaies solidaires : Pourquoi le SOL ?

"Donnez du sens à vos échanges"


Monnaies solidaires : Pourquoi le SOL ?

Un article repris du site du réseau des "SOL" site publié sous licence creative commons by-sa

Pourquoi le Sol ?

Au fil du temps, les monnaies officielles sont devenues une fin en soi, un objet d’accumulation, un vecteur d’appropriation de la richesse au détriment du lien social et de l’intérêt collectif. Par la fonction spéculative, la monnaie est globalement déconnectée de son usage initial de facilitateur d’échanges.

Face à ces constats, il est aujourd’hui impératif de s’interroger sur ce que nous souhaitons échanger entre nous, ce qui contribue au “vivre ensemble“, aux apports de chacun, à ce qui constitue la richesse, notre richesse collective.

Dans ce mouvement d’interrogation, des monnaies locales, privées ou complémentaires, des systèmes d’échange différents ont été et continuent à être mis en place un peu partout. Ces systèmes dynamisent les échanges entre les membres d’un réseau. De plus ils sont démocratiques : les réseaux les mettant en œuvre décidant des règles des échanges.

SOL s’inscrit dans ce mouvement.

SOL n’est ni parallèle, ni alternatif à l’euro, c’est un moyen complémentaire d’échanges.

Pour des individus et des acteurs de l’économie sociale et solidaire, cette initiative a pour objet de nous faire entrer dans une communauté de valeurs qui se pose à côté des circuits monétaires traditionnels. Nous sommes riches des échanges que nous contractons ensemble, c’est fondamentalement cette richesse là, que nous souhaitons (re)mettre en évidence ! Le lien établi est plus important que le bien échangé.

Une expérimentation collective jusqu’à fin 2008 :

Entreprendre autrement, renforcer et développer l’économie sociale et solidaire, mettre en évidence et valoriser de nouvelles activités, faciliter les échanges et le lien social : autant de pistes à creuser pour rendre effectif l’utilisation de cette monnaie complémentaire.

Une expérimentation est en cours dans 5 régions françaises (Bretagne, Ile de France, Nord Pas de Calais,Rhône Alpes et Alsace), avec l’appui des Conseils Régionaux des Régions, des collectivités locales dans lesquelles le SOL s’expérimente et d’entreprises de l’Economie Sociale (MACIF, MAIF, Crédit Coopératif et Chèque Déjeuner) et du Fonds Social européen dans le cadre d’un programme Equal.

Pour en savoir plus...

- une plaquette de présentation du SOLà télécharger
- une présentation plus détaillée du fonctionnement de SOL à télécharger.

- Les différentes facettes du SOL :

- Pour suivre l’actualité et les expérimentations en région

- L’association SOL

Posté le dimanche 28 septembre 2008
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info