Mathilde HAMON - Portrait d’entrepreneure


Mathilde Hamon aime la mer, les bateaux, les ports et se souvient des étés de son enfance en Finistère où elle pratiquait la pêche.

Devenue éducatrice et formatrice en région parisienne, elle largue les amarres en 2006. Destination la très célèbre École des Glénans de Paimpol et l’Archipel de Bréhat où elle devient monitrice de voile. Deux ans plus tard, avec le Capitaine 200 Voile en poche, elle alterne les saisons en Méditerranée et en Bretagne pour naviguer sur de magnifiques voiliers traditionnels.

Nouveau cap en 2011 : salariée en voilerie à Brest puis Carantec où elle apprend les techniques de voilerie et les bases de sellerie, elle complète sa formation aux « Ateliers de l’Enfer » en 2013 sur le Port Rhu de Douarnenez.

C’est en juillet 2013 qu’elle crée son activité et rejoint les Coopératives d’Activités et d’Emploi du Finistère. Un choix coopératif en adéquation avec ses valeurs personnelles et ses choix de vie.

JPEG - 7.5 ko

Dans son atelier de sellerie nautique baptisé « Le Fil de la Côte », elle fait du coussinage, aménage des rangements intérieurs et extérieurs, réalise les célèbres tauds (auvents qui protègent les bateaux) et les tauds de bôme qui protègent les voiles des UV ou encore des trousses pour les kits de matelotage (pour les non- initiés, ces kits réunissent les outils pour les petites réparations manuelles à bord).

JPEG - 80.9 ko

Sa plus grande joie : faire partager sa passion. Pour cela, elle publie les photos de ses aménagements réalisés sur des bateaux qui circulent partout dans le monde.

Pour le plaisir, elle a élargi la gamme de ses services à des séries de sacs marins, des toiles tendues de jardin, des couvertures d’hiver de chevaux ou encore des bâches de protection pour les enceintes de concert.

Adepte des boutiques éphémères qui se constituent au gré des rencontres entre membres de la coopérative, elle y vend l’été ses sacs et trousses d’inspiration marine ainsi que les créations de ses amis locaux. Basée sur le principe collaboratif, la boutique est gérée collectivement et chacun y assure une permanence hebdomadaire. Cet été 2015 retrouvez la chez Lisette Super à Pouldreuzic à partir du 1er juillet au 2 rue de Quimper.

JPEG - 33.8 ko

Mais Mathilde continue également à naviguer sur de vieux gréements lorsque des opportunités se présentent. Si vous arpentez les pontons du Port Rhu à Douarnenez vous la croiserez certainement puisqu’en toute logique elle a élu domicile et vit sur un bateau.

Sur terre ou sur mer, cette adepte de la liberté organise sa vie comme elle l’entend au-delà des contraintes des existences trop bien rangées. Un personnage direct et attachant, bref une belle rencontre.

https://www.facebook.com/lefildelacote

Cet article est repris du site http://www.cae29.coop/mathilde-hamon-portrait-d.html
Posté le vendredi 3 juillet 2015
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info