MakeSense, quand des post-its peuvent changer le monde !


A l’occasion du Social Good Day organisé par La Cantine de numérique de Rennes, Collporterre a rencontré Guillaume Chevallier. Très impliqué dans le développement de l’entrepreneuriat social, il accompagne au quotidien des créateurs d’entreprise innovante en Bretagne. C’est en échangeant avec lui que nous avons découvert une belle initiative, qui se développe à toute allure et qui a bientôt fait le tour du monde !

A travers l’article qu’il a rédigé sur son blog les Chambouleurs, découvrez avec nous "Make sense", ou comment aider les entrepreneurs sociaux en secouant ses méninges en petits groupes !

“De QUOIII ??!“

De MakeSense, un projet ouvert* lancé en 2010 par Christian et Romain. L’idée est d’aider les entrepreneurs sociaux (ça y’est, je crois que tu commences à savoir ce que c’est) à relever leurs défis, en les connectant à toutes les personnes qui souhaitent leurs apporter leurs super-pouvoirs (des idées, des compétences) !!

* tout le monde peut rejoindre le mouvement

Comment ça se passe ?

Les connexions se font en ligne via une plateforme, mais également hors ligne avec des Holdups (ateliers de créativité déjantés !). Et toutes ces connexions se font grâce aux gangsters, des amis des quatre coins du monde qui ont rejoint MakeSense sur Facebook, qui rencontrent des entrepreneurs sociaux et les aident en les mettant en contact avec des super-héros (toi par exemple !). Leurs seules armes :

"Des post-its et des idées" ^_^

En 2 ans, plus de 400 gangsters ont rejoint le mouvement, et j’aimerai revenir sur le SenseCamp pour te parler d’eux. Ah j’oubliais, le SenseCamp, What the f*** is that ? C’est un évènement organisé pour rassembler les gangsters all over the world, pour que tout le monde fasse connaissance et participent à la création et l’amélioration des projets MakeSense (pour savoir tout ce qui a été dit pendant le weekend, en voici une synthèse visuelle faite par l’incroyable Lise) ! Et le samedi après-midi était l’occasion pour tout gangster qui le souhaite de présenter son projet à tout le monde, un beau panel d’initiatives qui montrent ce que font les gangsters. Au programme :

[-* Christian qui a lancé MakeSense et qui présentait la nouvelle version de la plateforme web

  • Maëva qui secoue l’ESCP avec Noise
  • Emanuele qui développe avec sa copine le premier incubateur en ligne pour des projets de développement durable Babele
  • Mathieu et Jonas qui partent aider des entrepreneurs sociaux au Sénégal, aux Philippines et en Inde avec leur projet Destination Changemakers
  • Coralie qui aide le lancement de nouveaux projets d’Entrepreneuriat Social avec Social Workshop
  • Julie et son tout nouveau blog Ethiklab, répertoire de l’innovation citoyenne
  • Sarah qui aide les entrepreneuses du monde avec World Wom’Ents
  • Ismael qui lance l’incroyable projet Feowl
  • Caro qui fait prendre conscience des déchets en récupérant les fruits et légumes prêts à être jetés et en organise des Disco Soupe
  • Romain et Emilien qui sont venus avec Jerry, l’incroyable serveur Do It Yourself
  • Kenny qui vient de décoller de Chine pour faire un documentaire autour du monde sur le social business et qui à lancer Dream Bottle
  • Leïla qui veut apporter un peu (beaucoup) de MakeSense dans les entreprises avec Commonsense (entreprise sociale powered by MakeSense)
  • Marine qui veut également apporter du MakeSense mais dans les écoles avec SenseSchool (entreprise sociale powered by MakeSense)
  • Clément qui veut hacker la manière d’apprendre à l’université avec Unishared (entreprise sociale powered by MakeSense)

Et ce ne sont que quelques exemples de ce que peuvent être les projets des gangsters. Dans les cartons également, des entreprises sociales, des tours du monde solidaire, des missions aux quatre coins du monde pour développer l’entrepreneuriat social… Juste Wahhouuu !!

Bon, maintenant, tu te demandes pourquoi tous ces gens se réunissent autour de MakeSense et lancent tous ces projets ? Et pourquoi ça fonctionne ?

Tout d’abord, je pense que nous avons tous le sentiment de vivre dans un monde qui ne nous convient pas, qui ne tourne pas rond… et nous voyons l’entrepreneuriat social comme un des principaux vecteurs pour faire bouger les choses !
Ensuite il y a une vraie dynamique entre les gangsters, difficile à expliquer mais assez incroyable !! Chacun apporte son énergie, transmet aux autres sa volonté, ses idées… chacun donne, tout le monde reçoit, et ça créé une véritable émulation qui booste tout le monde et donne l’envie de soulever des montagnes !!

Ahh et j’oubliais ! Si MakeSense t’intéresse, va faire un tour sur le blog et vois s’il y a des Gangstaz’ dans ta ville (pour les rennais vous pouvez m’écrire à guillaume@leschambouleurs.fr). Si c’est le cas, n’hésite pas à aller au prochain Holdup ou Sensedrink… et sinon, contacte le gang et lance MakeSense dans ta ville :-)

Keep it YY & Make Booooom !!

Si vous souhaitez découvrir l’expérience Make sense venez participer au prochain "Holdup" le 19 octobre prochain à la cantine numérique de Rennes. Les "victimes" seront cette fois Zéros Gâchis, de Brest.
Posté le vendredi 28 septembre 2012
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info