Lyon soutient la consommation responsable


Primée comme "Territoire de commerce équitable" lors du salon des maires et des collectivités locales en novembre 2009, la Ville de Lyon lance plusieurs initiatives visant à favoriser le développement de la consommation responsable sur son territoire.

Un article repris du site du RTES Réseau des Territoires de l’Economie Solidaire]

Durant l’été 2009, la ville lançait, en partenariat avec l’association des Toques Blanches, l’Opération Restaurateurs Equi ’ Tables. Pour sensibiliser les citoyens lyonnais, des chefs s’engageaient à proposer dans leur carte un produit équitable. A la même période le Collectif lyonnais des acteurs du commerce équitable (CLACE), soutenu par la Ville, lançait un marché mensuel dédié à la vente de produits équitables.

Ces initiatives trouvent aujourd’hui leur prolongement dans la création du label "Lyon, ville équitable et durable".

Ce label pourra être remis à tous les lieux de consommation engagés dans une démarche équitable et responsable vis à vis de l’environnement et des citoyens. Tous les secteurs d’activité sont potentiellement concernés.

Trois critères sont retenus :
- consommation durable et équitable,
- respect de l’environnement,
- prise en compte de l’utilité sociale.

Le label sera délivré par un Comité des sages comprenant des représentants des organismes ayant participé à l’élaboration des critères : Max Havelaar, la PFCE, l’Ademe, l’Afnor, la Cress et Promess.

Parallèlement à la promotion de ce label, la ville lance un appel à projets "Consommation responsable". Deux axes d’intervention sont retenus :
- Développement de projets « consommation responsable » à destination de publics jeunes au sein de structures à vocation culturelle et de loisirs,
- Conception et mise en oeuvre d’évènements grand public visant à promouvoir l’offre de produits ou services issus du commerce responsable

Retrouvez ici les dossiers de candidature au label et de demande de subvention dans le cadre de l’appel à projet.

Documents joints sur le site du RTES

Posté le dimanche 31 janvier 2010
licence de l’article : Contacter l’auteur