Libres symphonies : le projet musopen a besoin de vous


Reprise d’un article publié sur le site Owni

magazine de journalisme numérique en creative commons

- Lire l’article et ses commentaires sur Owni

Que les amoureux de la musique prennent note : la bibliothèque de musique classique libre de droits Musopena besoin de vous pour libérer bon nombre de symphonies emprisonnées par le copyright. Musopen cherche à résoudre un problème bien difficile : alors que les symphonies écrites par Beethoven, Brahms, Sibelius ou encore Tchaïkovsky sont tombées dans le domaine public, de nombreux enregistrements et arrangements des ces oeuvres restent sous le coup du copyright.

Cela veut dire concrètement que, même après avoir acheté un CD ou une collection de MP3 de ces musiques, vous ne pourrez pas les utiliser comme bon vous semble bien qu’elles soient dans le domaine public, comme par exemple les partager sur un réseau peer-to-peer ou les utiliser pour la bande son d’un film que vous avez en projet.

Crowdfunding symphonique

Pour en finir avec cette injustice, Musopendemande donc à sa communauté de se rassembler pour pouvoir embaucher un orchestre de niveau international afin d’enregistrer de superbes interprétations de ces symphonies. Musopen renoncera ensuite à tous ses droits sur les enregistrements, donnant ainsi au public la liberté d’utiliser totalement ces oeuvres : les télécharger, partager, détourner ou encore les remixer sans aucune limite.

La récolte de fond se fait par Kickstarter, un site où les utilisateurs peuvent financer de nombreux projets créatifs. Le principe de Kickstarter est simple : “tout ou rien”. Chacun peut mettre une certaine somme sur un projet, un peu comme une promesse de don ou un crédit. L’argent n’est versé au porteur du projet qu’à partir du moment où le besoin total de financement annoncé est atteint.

Que le partage se fasse !

Le blocage de toutes ces oeuvres, de cette richesse culturelle par des intérêts de droits d’auteur – en dépit de leur ancienneté, de leur universalité et de leur importance – est réellement un frein à leur partage pour le plus grand nombre. D’ailleurs des problèmes comme celui-ci sont exacerbés par les disparités existantes entre les différentes législations nationales. Cela créé différentes notions de “domaine public” qui permettent aux propriétaires des copyrights d’empêcher la mise en place d’archives ouvertes en ligne pour ces oeuvres.

La campagne lancée par Museopenreprésente une solution créative et innovante qui pourrait nous assurer que de telles oeuvres musicales, essentielles, soient préservées et partagées avec les générations futures.

Amoureux de la musique et combattants du copyright : votez avec votre portefeuille et supportez le travail de Musopen !

L’adresse originale de cet article est http://www.a-brest.net/article6932.html
Posté le dimanche 2 janvier 2011
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info