Coloque : le 22 septembre 2009 BOURG DE PEAGE (26)

Les collectivités territoriales, actrices du développement de l’agriculture biologique


Texte repris de la plaquette du colloque

lCe colloque est organisé par Corabio, la Coordination Rhône-Alpes de l’Agriculture Biologique. C’est une
association loi 1901, reconnue d’intérêt général, qui représente les
intérêts collectifs des agriculteurs biologiques auprès des pouvoirs
publics. Elle fédère quatre associations départementales et interdépartementales
de promotion de l’agriculture biologique (Agri Bio
Ardèche, Agribiodrôme, ADABio et ARDAB).

Ce colloque s’inscrit dans le cadre de la campagne « Bio et local,
c’est l’idéal » qui a lieu en Rhône-Alpes du 22 au 27 septembre.


LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES, ACTRICES DU DÉVELOPPEMENT
DE L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE


Des expériences à partager, des outils pour agir

Les collectivités territoriales sont de plus en plus nombreuses à inscrire leur action politique dans une perspective
de développement durable. Dans ce contexte, le soutien des élus locaux à l’agriculture biologique doit
trouver toute sa place. L’engouement des français pour les produits bio ne cesse de se développer : le baromètre annuel de l’Agence bio confirme le
dynamisme de la consommation des produits bio en France en 2008. Les ventes ont ainsi progressé de 25 % pour atteindre un chiffre d’affaires de
2,6 milliards d’euros. Cependant, l’ensemble des filières biologiques est confronté à un problème majeur : la demande est bien supérieure à l’offre. En
effet, seulement 3,6 % des surfaces agricoles rhônalpines sont cultivées en bio. Le développement de ces surfaces est donc un enjeu
pour demain face à deux impératifs : préserver la qualité de l’environnement et accroître le nombre de producteurs bio pour répondre à
la demande. Les collectivités territoriales ont un rôle à jouer pour relever ce défi. L’objectif de cette journée est d’apporter des éléments
de réponse concrets à tous les acteurs qui souhaitent s’investir pour le développement de l’agriculture biologique sur leur territoire.

Le matin

- 9h30 Introduction de la journée par Françoise Reiller, présidente de Corabio, agricultrice en Isère.

- 9h45 L’agriculture biologique : Mode de production, situation
en Rhône-Alpes, enjeux pour demain,

par Florence Dodet et Antoine Couturier de Corabio.

10h30 TABLE RONDE 1
Protection de l’environnement et maîtrise du foncier

  • Qualité de l’eau et lutte contre les pollutions agricoles,
    par Eve Sivade de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse,
  • Ceinture verte biologique de la ville de Valence,
    par Danielle Persico, adjointe au maire,
  • Maîtrise du foncier et protection de la ressource,
    par Claude Serre et Laurent Malcayran de la SAFER,
  • Reconquête de terres agricoles,
    par Jean-David Abel, adjoint au maire de la ville de Romans et
    vice-président de la communauté de communes du Pays de Romans,
  • Acquisition foncière communale pour l’installation d’agriculteurs
    bio, par Claude Kirchhoff, adjoint au maire de St Dizier en Diois
    et administrateur de Terre de Liens.

L’après midi

- 14 h TABLE RONDE 2
Soutien aux producteurs bio et à la vente directe

  • Création du point de vente collectif Au Plus Pré à La Laupie,
    par Jérôme Noyer, producteur bio.
  • Mise en place d’un marché de producteurs bio, ville d’Aubenas.

- 15h TABLE RONDE 3
Promouvoir les produits biologiques
en restauration collective

  • Conditions de réussite d’une introduction de produits biologiques
    en restauration collective, par Florence Dodet de Corabio,
  • Restauration collective bio en gestion concédée,
    par Gilles Ayné, responsable restauration scolaire de Vaux-en-Velin,
  • Restauration collective bio en gestion directe,
    par Didier Thevennet, ville de Lons-le-Saunier.

16h30 Synthèse des débats et conclusion de la journée,
par Marinette Feuillade, directrice de Corabio.

Posté le dimanche 30 août 2009
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info