LeCourtCircuit.fr, la plateforme web pour acheter local et équitable


A Lille et ses alentours, leCourtCircuit.fr permet aux citoyens de commander et payer en ligne des produits alimentaires locaux et de venir les chercher dans l’un des 22 "drives" du territoire. Des produits frais, des producteurs que l’on peut rencontrer et mieux connaître et une véritable transparence sur le fonctionnement et les prix : telle est la recette du projet.


Équité, transparence et lien social

Lancée en 2013, la plateforme fédère cinq ans plus tard près de 200 producteurs du Nord-Pas-de-Calais qui livrent régulièrement leurs produits dans l’un des points de retrait du réseau : fruits et légumes, laitages, viandes, boissons, etc. 300 autres producteurs sont déjà inscrits sur la plateforme et susceptibles de commencer les livraisons selon l’ouverture des "drives" et la demande des acheteurs. Les drives, qui sont aujourd’hui une vingtaine à Lille même et autour, sont autant des lieux de passage pratiques pour les acheteurs (les gares Lille Europe et Lille Flandres) que des structures culturelles (une librairie) ou de convivialité (une auberge de jeunesse au sein de la Maison de l’économie sociale et solidaire). Chaque mois, près de 2000 commandes sont ainsi effectuées en ligne et recherchées dans l’un des points de livraison.

"Dès le départ, ce que nous voulions, c’était être une solution juste et transparente : ce sont les deux valeurs clés de notre projet", raconte Jimmy Devemy, l’un des trois co-fondateurs du site. Deux principes qu’on retrouve dans le fonctionnement de l’activité : les producteurs fixent librement leurs prix (la plateforme se rémunère par une commission) et s’engagent à communiquer au consommateur le cheminement du produit, de l’exploitation à l’achat. Le consommateur connaît également la répartition du montant payé entre les différents acteurs : le producteur (83%), LeCourtCircuit.fr (11%) et le gestionnaire qui remet la commande (6%). LeCourtCircuit.fr est signataire de la Charte des Circuits Courts Circuits Courts Définition du concept de circuits courts Economiques et Solidaires du Labo de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
, qui se fonde sur quatre critères essentiels : équité, transparence, coopération, lien social.


Se développer, définir son territoire et son accompagnement

Incubée en coopérative Coopérative Une coopérative est un groupement d’individus (commerçants, consommateurs, producteurs…) choisissant de mettre leurs moyens en commun afin de satisfaire leurs besoins. d’activité et d’emploi (CAE CAE Coopérative d’activités et d’emploi ), leCourtCircuit.fr a pris depuis 2017 son indépendance juridique sous la forme d’une SAS. "Nous pensions beaucoup au modèle coopératif à la base", raconte Jimmy. "Nous avons rencontré de nombreux entrepreneurs sociaux pour les interroger sur leur choix de statut juridique, et on a beaucoup entendu cette phrase : "Statut ne fait pas vertu." Je trouvais ça surprenant, mais plus nous en parlions, et plus cela me paraissait intéressant. Notre structure est une SAS qui intègre dans ses statuts des fondamentaux de l’ESS : une échelle de salaires et une lucrativité raisonnée."

C’est également à ce moment que la structure fait le choix stratégique de se "recentrer" sur la métropole lilloise : "Il s’agissait vraiment d’affirmer notre attachement à notre territoire, par opposition à la tendance que peuvent avoir certaines start-ups de vouloir changer d’échelle à tout prix. Nous, notre spécificité, c’est de rendre un service de proximité et donc d’être proche de nos consommateurs et de nos producteurs."

Avec ces derniers, les liens se renforcent également, avec l’affirmation claire de vouloir accompagner les producteurs au quotidien : des besoins ont émergés, qui n’avaient pas été prévu au départ, et pour lesquels les solutions se sont construites ensemble. "On n’est pas une simple solution de vente en ligne, qui dirait aux producteurs de se débrouiller seuls, par exemple sur les aspects logistiques", explique le co-fondateur. "La logistique, c’est le nerf de la guerre dans les circuits courts ! Aujourd’hui, il y a souvent un manque de solution logistique pour les circuits courts alimentaires : tout repose sur le producteur, ses outils et son bon-vouloir. Cela en fait quelque chose de très précaire et le producteur est isolé. Chez nous, au contraire, nous avons souhaité faire émerger des collectifs de producteurs et de les animer. Nous les accompagnons, nous leur apportons une expertise et des moyens matériels, comme des glaciaires professionnelles par exemple. Ce chantier sur la logistique se continue en 2018, pour apporter encore davantage de solutions."


Faire changer les comportements alimentaires

LeCourtCircuit.fr n’est pas qu’une solution pour les agriculteurs, mais cherche aussi à sensibiliser les consommateurs à une alimentation produite à proximité et à contribuer aux changements de consommation alimentaire. Selon les analyses de la structure, il existe plusieurs « profils » d’acheteurs sur la plateforme : des personnes déjà très sensibilisées à ces questions, des consommateurs "zappeurs", qui ne viennent pas régulièrement, et des consommateurs « en transition » entre ces deux usages. Le principe de la plateforme web permet de tester les achats en circuits courts sans devoir s’engager sur des achats réguliers, ce qui permet de toucher plus de publics. Mais cela crée des paradoxes de consommation : "Si on demande aux gens s’ils pensent que manger local est une bonne chose, l’écrasante majorité est de cet avis. Mais si on leur demande qui le fait de manière régulière, on perd beaucoup de gens. Nos enquêtes montrent quelque chose de paradoxal : si on demande ce qu’ils en pensent à des consommateurs qui testent LeCourtCircuit.fr pour la première fois, les résultats sont très bons, ils sont très satisfaits, à la fois de l’accueil, des produits, du goût, des prix... mais ensuite, ils ne reviennent pas ! C’est ce changement comportemental que nous devons travailler à créer : faire en sorte que de plus en plus de personnes passent de la consommation « zapping » à des usages réguliers, grâce à la sensibilisation, la pédagogie, et aux bons produits de nos producteurs. Il faut des relais innovants : nous sommes dans une logique de territoire qui nous permet, à nous acteurs qui portons ces valeurs, de travailler tous ensemble à ces changements. Et montrer tous ensemble que la consommation locale, c’est possible et c’est facile !"

© Photos : LeCourtCircuit.fr

Cet article est repris du site http://www.lelabo-ess.org/lecourtcircuit-fr-la-plateforme-web-pour-acheter.html
Posté le mardi 17 avril 2018
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info