ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L’EMPLOI EN 2010

Le secteur associatif, véritable colonne vertébrale de l’économie sociale.


Secteur dynamique, l’ESS a créé 440.000 emplois depuis 2000, dont 31.000 en 2010 ce qui représente 1 emploi privé sur 8

L’année 2010 est contrastée avec un maintien grâce aux association. L’année 2011 s’annonce compliqué avec fléchissement possible des associations déjà visible fin 2011..

Le secteur attend un geste législatif et financier du Gouvernement.

L’article suivant présente un bilan de l’emploi ESS en France.

Le secteur associatif, véritable colonne vertébrale de l'économie sociale.

Contexte

Ce bilan se construit à partir d’une coopération très étroite que l’équipe de Recherches & Solidarités développe depuis six années avec la direction des études, des statistiques et de la prévision de
l’ACOSS-URSSAF, ainsi qu’avec la CCMSA.

Il est exhaustif au regard des critères juridiques et des critères d’activités précisés en annexe technique. Il est rigoureusement cohérent, au fil des années, dans la mesure où la méthode d’observation est constante et identique pour le régime général et pour le régime agricole.

Quelques points clés

2,35 millions de salariés : un emploi privé sur huit, très exactement

Part prépondérante pour le secteur associatif, véritable colonne
vertébrale de l’économie sociale.

Près de 55% des établissements associatifs employeurs sont de petites structures comportant moins de 3 salariés, avec un salaire moyen de 15.000 euros, du fait de nombreux temps partiels.

2010 une année contrastée

L’économie sociale, dans son ensemble, a progressé de 1,6%, en termes d’établissements, de 1,3% en
termes d’emplois, et de 2,8% en masse salariale. Autour de ce résultat global, deux différences
apparaissent

Pour lire la suite

Recul de l’emploi associatif à la fin de l’année 2010

Extrait

Autant le bilan global 2010 peut être jugé satisfaisant pour le secteur associatif, autant les premiers signes d’affaiblissement apparaissent au dernier trimestre et se confirment au premier trimestre 2011. En effet, pour la première fois au cours de la période observée, trimestre après trimestre (1er janvier 2006), l’emploi associatif est en recul de 0,6% en données corrigées des variations saisonnières. Ce recul est bien plus fort encore dans les secteurs de la culture et du sport.

Il est au contraire très peu perceptible dans les domaines de la santé et de l’hébergement médicosocial. Ces dernières tendances reflètent tout à fait l’opinion des dirigeants d’associations. Dans l’enquête
nationale que nous avons menée en juin 20105, 60% des responsables employeurs prévoyaient un maintien de leur effectif salarié, 15% un renforcement, 13% une réduction, et surtout 12% indiquaient ne pas disposer d’assez d’éléments pour répondre.

Pour télécharger le document

Posté le jeudi 23 juin 2011
licence de l’article : Contacter l’auteur