Le marché citoyen : le Nord Pas de Calais région pilote


Repris d’un article du site de l’APES , magazine d’information des actualités de l’économie sociale et solidaire dans le Nord Pas de Calais

les liens sur les initiatives citées sont actifs sur l’article

Une dynamique nationale

Le Marché Citoyen, un annuaire pour consommer autrement ! Retrouvez les commerçants bio, équitables, solidaires du Nord - Pas de Calais sur le site (www.lemarchecitoyen.net), répertoriés par domaines d’activité : alimentation, habillement, santé, services, voyages, habitat, loisirs, transports. Sur "Mon Marché Citoyen", faites une recherche géolocalisée : tapez une adresse, un code postal, une ville, et trouvez les commerçants des alentours !

Un réseau régional

Le Marché Citoyen Nord - Pas de Calais c’est : plus de 300 commerçants référencés dans toute la région, 3500 visiteurs uniques par mois. N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à la charte du Marché Citoyen, et à nous contacter pour toute question !

Quelques exemples de structures référencées :
- Un magasin bio à Loos en Gohelle
- Un restaurant bio à Dunkerque
- Une boutique de commerce équitable à Lille
- Un hébergement à la ferme à Torcy
- Production bio et logement étudiant solidaire à la ferme à Beuvry
- Systèmes d’énergies renouvelables à Allenes-les-Marais
- Une crèche associative à Roubaix

LMC pro

Le Marché Citoyen pro a été lancé officiellement le 24 novembre dernier dans la région, le Nord - Pas de Calais étant région pilote pour l’expérimentation de ce projet !

Le lancement du Marché Citoyen pro a donné lieu à un séminaire professionnel sur le thème de la consommation et des achats responsables, le 24 novembre dernier, au parc d’Olhain. Il a réunit plus de 70 personnes sur toute la journée dont de nombreux acheteurs publics (un dizaine de collectivités), privés, et fournisseurs. Vous trouverez le compte-rendu de cette journée (plénière + ateliers) ici.

Vous représentez une collectivité, une entreprise, un comité d’entreprise ou une association ? Vous pouvez développer les achats responsables au sein de votre structure ! RDV sur le Marché Citoyen pro où vous retrouverez des fournisseurs bio, équitables, faisant de l’insertion et qui proposent des offres « spécial pro ».

Actuellement, 70 fournisseurs sont référencés dans des domaines aussi variés que : restauration, textile, sérigraphie, cadeaux, cosmétiques, transport, tourisme, entretien (locaux, véhicules), imprimerie, construction, énergie, formation, mise sous pli, conditionnement, tri sélectif, recyclage, plate-forme téléphonique, informatique, culture, papeterie et fournitures, etc.

Ils sont répertoriés par domaine d’activité, et une recherche par mot-clé est possible. Pour voir la charte de LMC pro, c’est ici ! N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement supplémentaire !

Quelques exemples de fournisseurs pro :
- Grossiste bio à Lille
- Textile éco-conçu à Lille
- Tri sélectif et recyclage des déchets de bureau à Wambrechies
- Un service d’imprimerie à Roncq
- Construction et rénovation écologiques à Liévin
- Un service de nettoyage écologique de véhicules à Loos en Gohelle
- Un service de traiteur bio à Comines

Les partenaires Marché Citoyen et SOL


Lancement du Marché Citoyen pro -www.lemarchecitoyen.pro

Extrait du compte rendu du séminaire de lancement de cette initiative Marché pro ->http://apes-npdc.org/IMG/pdf/Seminaire_pro_24_nov_09_2_10.pdf] mis en ligne sur le site de l’APES

Présentation de l’outil et des perspectives

Avec Sébastien Ravut, association Consommer Autrement, qui développe le Marché
Citoyen

Le site du Marché Citoyen est, depuis 2007, une passerelle entre l’offre et la demande de produits
bio, équitables ou solidaire. La charte comprend des critères sociaux, environnementaux,
économiques. Le Marché Citoyen répond à la question « comment trouver un magasin près de
chez moi ? »

Il propose différentes rubriques : alimentation, habillement, santé, services, voyages,
habitat, loisirs, transports. C’est une agence de développement, une association (Consommer
autrement) qui n’est ni du secteur public ni une start-up. Le Marché citoyen travaille en lien avec
d’autres sites.

Le Marché citoyen Pro quant à lui est en phase de test et la région NPDC est région pilote à partir
d’aujourd’hui (il se développera en 2010). Il s’adresse aux professionnels : professionnels
fournisseurs de ces secteurs (bio, équitable, insertion) et professionnels acheteurs (collectivités,
entreprises, comités d’entreprises, associations). Il permet à des élus, des chefs d’entreprises de
réaliser des achats responsables. Le but est de développer les ventes des fournisseurs
responsables, de travailler au plus près du terrain (avec l’APES), d’informer et de sensibiliser les
acheteurs et les fournisseurs.

Sur le site : 3100 commerçants référencés sur la France (la moyenne par région pour la France est
de 140 ; pour le NPDC : 278 commerçants + 50 pro) 53 000 visiteurs par mois (soit une moyenne
de 2400 par région ; il y en a 3500 pour le NPDC). Une recherche par mots-clés est possible.

Questions-réponses, remarques :

Développer une page pour les appels à la concurrence sur le site du Marché Citoyen ?

Oui pourquoi
pas, c’est à l’étude (ou en tout cas un lien vers l’info, le site du Marché Citoyen est pensé comme
une passerelle vers l’information) . Pourquoi ne pas trouver ces documents sur le site de la ville de
Lille et vice-versa ?

Travaillez-vous avec d’autres réseaux et participez-vous à un projet national, car c’est important.

Oui c’est le cas, par exemple sur Lyon, ou Objectif 38 en Rhône-Alpes. Il y a un partenariat avec
l’Atelier Ile de France et il y a eu un travail avec le MES (Mouvement pour une Economie Solidaire),
et l’AVISE entre autres également, ainsi qu’une réflexion au sein du projet du Labo de l’ESS4.

Pourquoi faire un volume minimal ?

Car si c’est important pour les collectivités, une entreprise
peut n’avoir besoin que de petits volumes.

Il y a tout un travail de sensibilisation à faire auprès des acheteurs pour les inciter à planifier bien à
l’avance leurs besoins pour permettre aux fournisseurs de répondre (notamment, pour les
producteurs bio, pour mieux quantifier et adapter leur production).
Il manque peut-être le label (préfectoral) « entreprise solidaire » dans les critères.

Dans les producteurs régionaux, y a-t-il uniquement les producteurs bio ? Pour l’instant oui
(notamment avec le partenariat avec l’association Colibri), mais concernant les critères une
réflexion, un débat avec les acteurs locaux sont nécessaires. Peut-être qu’ils évolueront pour
inclure également des produits locaux dont la production prendrait en compte le développement
durable et le développement local. Ce dernier est important et de plus en plus présent dans la tête
des gens.

Il est précisé par Sébastien Ravut que grande majorité de la population n’est pas aussi sensibilisée
que les personnes présentes dans cette salle et que le but du Marché Citoyen est aussi d’informer,
de sensibiliser tout un chacun (une « revue web » de la consommation responsable est proposée
régulièrement sur le site et sous forme de newsletter).

- Lire le compte rendu du séminaire de lancement de cette initiative Marché pro
Posté le mardi 30 mars 2010