Le Sénat crée un groupe de travail sur l’économie sociale et solidaire


La commission des Affaires économiques, présidée par M. Daniel Raoul (SOC – Maine-et-Loire), a créé un groupe de travail intercommissions, sur l’économie sociale et solidaire, associant la commission des affaires sociales et celle du développement durable, des infrastructures, de l’équipement et de l’aménagement du territoire.

Un article repris de http://www.senat.fr/

Dans le contexte d’une crise du capitalisme financiarisé, où la recherche des gains individuels à court terme domine tous les autres aspects de l’activité économique, l’économie sociale et solidaire (ESS), qui représente 10% de l’emploi salarié en France, retrouve une forte légitimité. Elle se définit en effet par l’adhésion à des principes et des valeurs qui en font un contre-modèle (principe de gouvernance démocratique selon la règle « une personne, une voix » qui garantit l’autonomie par rapport au capital et aux logiques strictement financières ; principe de non-lucrativité ou de lucrativité limitée qui s’exprime à travers des règles de non redistribution ou de redistribution égalitaire des profits et qui garantit le primat des objectifs sociaux sur la recherche de gains privés, etc.).

Le groupe de travail pourrait à cet égard se fixer deux grands objectifs :

  • – mieux cerner le champ de l’ESS, dont la cartographie comporte encore des zones d’ombre ;
  • – identifier les obstacles, notamment juridiques et financiers, qui font obstacle à son développement.

[...]

Contact(s) presse : Ali Si Mohamed 01 42 34 25 11 – a.si-mohamed@senat.fr
Posté le vendredi 16 mars 2012
licence de l’article : Contacter l’auteur