Le Labo de l’ESS intervient sur les circuits courts de l’ESS au Forum Convergences

par Romain

Jeudi 19 septembre, Richard Hasselmann, membre du groupe de pilotage sur les circuits courts Circuits Courts Définition du concept de circuits courts
de l’ESS ESS Économie sociale et solidaire | Présentation
a participé à la session « Vers un monde équitable et durable : quels modèles de production et de consommation aujourd’hui et pour demain ? » dans le cadre du Forum Convergences.

Face aux différents enjeux économiques, sociaux et environnementaux et parallèlement à des préoccupations d’équité et de solidarité croissantes, des nouveaux modes de production et de consommation voient le jour. Des initiatives de consommation responsable, d’économie circulaire, de monnaies complémentaires, de commerce équitable Commerce équitable Définition du concept de commerce équitable
, de circuit court, des systèmes d’échanges locaux…transformant les échanges économiques se développent chaque jour. Quels sont ces différents modèles ? Comment sont-ils perçus à travers le monde ? Quel est leur potentiel pour parvenir à un monde équitable et durable ?

Pour aborder ce sujet, une table ronde a été organisée lors du Forum Mondial Convergences rassemblant Frédéric Apollin d’AVSF, Bastien Yverneau de Montreuil en Transition, Flore Berlingen de OuiShare et Richard Hasselmann du Labo de l’ESS ESS Économie sociale et solidaire | Présentation
. Des exemples concrets ont été présentés comme "La pêche", monnaie locale bientôt mise en place à Montreuil, les différentes initiatives d’économie collaborative que l’on retrouve sur le site de OuiShare ou encore les projets de commerce équitable menés par AVSF dans les pays du sud. Richard Hasselmann a pu expliquer le concept des circuits courts Circuits Courts Définition du concept de circuits courts
de l’ESS tel qu’il a été développé par le groupe de pilotage du Labo. Puis les échanges ont permis d’aborder différents thèmes :

Importance du numérique

Les intervenants ont souligné l’importance et l’utilité des nouvelles technologies et notamment du numérique. Le changement des modes consommation mais aussi de production peut s’opérer grâce aux techniques 2.0. Les initiatives sont accessibles à tous et permettent aux citoyens de se réapproprier leur mode de consommation. On sort ainsi de la confidentialité car des millions d’utilisateurs sont concernés.

Le changement d’échelle

La question du changement d’échelle se pose particulièrement dans ces approches où la notion de proximité reste importante. Comment faire pour ne pas perdre son âme ? La problématique est de ne pas perdre les valeurs et principes défendus en grandissant. Il s’agit donc de changer d’échelle de manière contrôlée par l’essaimage des expériences plutôt que par le « grossissement » d’une structure. Le numérique devient alors un outil puissant qui permet le passage du micro au macro et le support pour échanger sur les modèles en court de construction et de développement. Il a été fait remarquer que lorsque l’on touche plusieurs millions de personnes par le co-voiturage nous ne sommes plus au stade de l’expérimentation ; le développement de ces approches économiques est en marche.
Reconnaissances des circuits courts
La participation de Richard Hasselmann à cette conférence souligne la pertinence de la démarche des circuits courts de l’ESS. Au même titre que l’économie collaborative ou l’économie circulaire, l’approche en circuits courts se fait connaître des citoyens, des acteurs politiques et privés. Elle transforme les échanges commerciaux entre producteurs et consommateurs et permet de développer des modes de production et de consommation plus justes et équitables. Son développement par cercles vertueux nous permettra d’évoluer du micro au macro.

Cet article est repris du site http://www.lelabo-ess.org/?Le-Labo-de-l-ESS-intervient-sur
Posté le jeudi 26 septembre 2013
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info