« Le Café Citoyen », un court métrage résolument décalé de l’Economie sociale et solidaire


Projeté en avant-première le 19 janvier 2010 à Nantes, et bientôt en festival, Le Café Citoyen est une fiction dont l’objectif est de susciter le débat et rendre lisible l’Economie Sociale et Solidaire (ESS). Ce courtmétrage a été réalisé sous la direction artistique de Scopic, une SCOP de conseil en communication, et produit par la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS) des Pays de la Loire.

Un article repris du site Nord-social, site d’informations sur l’économie sociale et solidaire publié sous licence Creative Commons

« Le Café Citoyen », c’est l’histoire de la vie de Paul, fraîchement employé dans une structure de l’économie sociale suite à une longue période de chômage. L’action se situe dans un café de quartier, lieu de rendez-vous entre Paul et ses amis. Eux, ne croient pas à la viabilité des entreprises adoptant ce modèle économique. En 4 séquences, nous assistons à leurs échanges. Entre les doutes des uns, les certitudes des autres, c’est tout un cheminement qui les conduit à passer à l’action.

L’ESS, une solution alternative

Dans un contexte de crise mondiale, le modèle économique traditionnel a montré ses limites : il n’a ni permis un développement global et égalitaire, ni permis à l’humain de faire entendre sa voix. L’ESS s’impose aujourd’hui comme la solution alternative. Elle est basée sur la responsabilité individuelle, elle répond à des critères précis comme la libre adhésion, une gestion démocratique et participative, une utilité collective ou une utilité sociale du projet.

Dans l’ESS les ressources sont soit privées (coopératives ou mutuelles) soit mixtes (associations).
L’ESS est une réelle solution économique pour les entrepreneurs, et elle veut le faire savoir. Mais toutes les Chambres de Commerces et d’Industries ne pensent pas ou ne savent pas renseigner sur ses qualités. Les grandes écoles de commerces, berceau des futurs employeurs français, sont loin d’intégrer systématiquement l’enseignement de cette économie dans leur cursus. Notre expérience passée nous a pourtant appris que la recherche exacerbée du profit nuisait à la communauté. Il est temps de changer de lunettes et de voir les choses autrement dans un monde qui bouge.

L’ONU a déclaré l’année 2012 « Année internationale des coopératives ». Il est donc nécessaire de se préparer à cet évènement et de se développer, ensemble, vers une économie où l’humain devient un réel acteur.

« Le Café Citoyen », un film à diffuser

« Le Café Citoyen » est un film à diffuser et à faire connaître au plus grand nombre, il est pédagogique et retrace les objectifs et les enjeux de l’ESS. Sa vocation est de devenir un véritable outil, pour les professionnels, les enseignants, les élus…

Ce film a été réalisé sur la base d’une commande de la CRESS Pays de la Loire. Son objectif est principalement pédagogique. Il est destiné aux profs, aux universitaires, aux politiques ... à tous ceux qui veulent l’utiliser pour susciter le débat et informer (notamment les entrepreneurs de demain) sur ce qu’est l’économie sociale et solidaire, ce qu’elle représente comme richesses et valeurs...

Scopic travaille également à la réalisation d’un petit livret pédagogique d’accompagnement du DVD qui s’appuiera sur des interventions de pro en activités...

Parler de solutions qui existent et qui ont fait leur preuve « Le Café Citoyen » réveille notre libre arbitre Retrouver-le sur http://www.laviedepaul.com

Attention ne pas confondre avec le Café citoyen de Lille.

A propos de Scopic

Scopic est une agence de communication qui a été créée en scop en 2004 par 3 salariés associés. Elle est composée aujourd’hui de 7 salariés dont 5 associés (chefs de projets, scénographe, designer, graphiste, conseil...). Elle intervient sur des problématiques de communication globale (conseil, création graphique, stand, expo, événementiel, multimédia...) et accueille dans ses locaux des compétences (indépendantes) complémentaires, e l’occurrence deux ingénieurs (pour les projets d’événements ou les concepts d’expositions complexes).

Elle accueille également deux journalistes en train de créer un média web (en scop :-) dédié au social et un réalisateur/photographe.

Sa clientèle est composée de collectivités territoriale, de grands comptes comme de petite entreprises ou d’associations.

Posté le lundi 8 février 2010