La ruche qui dit oui ! pour une consommation alimentaire en direct des producteurs


Après le succès des Amap, les initiatives se multiplient pour développer le commerce direct entre les producteurs et les consommateurs. Vous pouvez désormais rejoindre La ruche qui dit oui !, une nouvelle communauté de voisinage imaginée par Guilhem CHERON. Le principe ? Des producteurs envoient directement sur un site des propositions commerciales incluant la livraison. Les communautés de consommateurs réunies en ruches seront livrées si le minimum de commande fixé par le fournisseur est atteint. Explications.

Un article, 3 juillet 2010, par David Naulin, repris du magazine cdurable.info un site sur l’actualité du développement durable

un site sous licence Creative Commons by SA

Le concept de la Ruche qui dit oui ! : Se regrouper localement pour une alimentation de qualité et des prix honnêtes pour tous. Les ruches sont des points relais de distribution installés chez un particulier.

L’objectif d’une ruche est de permettre l’achat et la livraison de produits alimentaires de qualité en passant par le moins d’intermédiaire possible. En participant à l’activité d’une ruche, vous faites partie d’une communauté qui, en profitant de bons produits et de prix justes, soutient un commerce plus équitable pour les producteurs.

En tant que particulier, vous pourrez devenir membre d’une ruche et profiter de tous les avantages de ce mode de distribution ou même, ouvrir une ruche, animer une communauté et profiter d’un revenu complémentaire.

Le principe d’une ruche

Les ruches ouvriront à l’automne 2010.

- Vous êtes intéressé pour ouvrir une ruche ? Inscrivez-vous en cliquant ici et vous serez informé en détail sur cette activité.

- Vous voulez investir dans le développement de ce projet ou devenir partenaire pour fournir les ruches ? cliquez ici.

Voir en ligne : Consultez le site de la Ruche qui dit oui !

Posté le dimanche 4 juillet 2010