La coopérative d’emploi

par admin

La coopérative d'emploi

La coopérative d’emploi

Lorsqu’un entrepreneur a validé son projet, parmi les possibilités de « sortie » de la coopérative d’activités et d’emploi®, il a le choix de pérenniser son activité en devenant entrepreneur salarié associé de la coopérative « d’emploi », c’est-à-dire de poursuivre son activité individuelle au sein d’un collectif.

Chrysalide est une coopérative d’activités et d’emploi®. En fait, c’est une coopérative d’activités ET une coopérative d’emploi. La coopérative « d’activités » est l’espace proposé aux porteurs de projet pour tester et faire évoluer leur activité avec un statut d’entrepreneur salarié.

De manière générale, c’est la vocation de tout salarié d’une SCOP de devenir associé. Dans une coopérative d’activités et d’emploi®, cette possibilité est moins évidente du fait de leur spécificité et que la plupart des porteurs de projets, avant de connaître Chrysalide, se projettent dans la création d’une entreprise ou dans un statut indépendant.

Le passage dans la coopérative d’activités et d’emploi® invite parfois à modifier les perspectives du porteur de projet. En effet, c’est souvent au cours du parcours qu’il découvre la coopération.

À ce jour, 11 entrepreneurs sont entrés au sociétariat de Chrysalide.

Cet article est repris du site http://www.chrysalide.coop/la-cooperative-d-emploi.html
Posté le lundi 18 avril 2011
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info