La carte heuristique : un outil de prise de note mais pas seulement !


La carte heuristique : un outil de prise de note mais pas seulement !

Mardi 15 décembre 2009, la ville de Brest, dans le cadre des formations aux usages des TIC qu’elle propose régulièrement, nous invitait à une sensibilisation aux cartes heuristiques.

Curieux de nature, j’avais déjà téléchargé le logiciel libre et gratuit Freemind dans sa version 0.8.1. et testé un peu son fonctionnement à mes heures perdues dans quelques trains me véhiculant à travers la Bretagne ou la France.

En effet, l’aspect graphique de ces cartes m’avait toujours intrigué, séduit. Ce type d’outil n’est pas neuf mais, il y a certainement quelque chose à prendre ? En tous cas, si ce n’est pas le cas, au moins je me serais forgé une opinion ! Allons voir pour savoir !

C’est Franck Maintenay, qui anime le blog Freemind par l’exemple, qui assurait cette formation avec l’AFEIT.

Dès le début de la formation, Franck cite parmi les usages de la carte heuristique, la prise de note lors de réunion. Je me suis dit que c’était l’occasion d’essayer !

Le contenu de formation ne traitait pas du "comment faire", d’autres formations seront programmées dans ce sens courant 2010, mais du "qu’est-ce que c’est, d’où ça vient !".

Je vous livre ici la carte de mes prises de notes exportée en Flash à partir du logiciel Freemind 0.9 RC 6 ! La carte (attention c’est un travail de débutant !).

Cette dernière version de Freemind est vraiment plus conviviale et beaucoup plus puissante !

Mais alors, la carte heuristique est-elle utile, pertinente, puissante, révolutionnaire ?

Pour l’instant je n’en sais rien, j’en teste l’usage, je découvre, je tâtonne,...

Je l’utilise pour l’instant comme une sorte de brouillon pour jeter des idées, les rassembler, les organiser en vue de réaliser des projets et c’est plutôt satisfaisant !

Nous verrons plus tard si cet outil s’avère particulièrement intéressant ou pas !

L’adresse originale de cet article est http://www.lespetitsdebrouillardsbr...
Posté le jeudi 17 décembre 2009
licence de l’article : Contacter l’auteur