Pour un commerce juste

La Route du café - des Yungas à la Bretagne

Histoire de solidarité née dans l’Ouest de la France


Tugdual Ruellan, journaliste en Bretagne, et Bernard Bruel, enseignant à Rennes, ont fait paraître le livre "Pour un commerce juste : La Route du café, des Yungas à la Bretagne" aux éditions Rives d’Arz (Saint-Jacut-les-Pins). Ils y retracent, à la suite d’un reportage auprès des producteurs boliviens, cette histoire de solidarité économique née en 1993 à Bain-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine).

En 1993, trois Bretons se lancent, contre vents et marées, dans le commerce équitable : Yves Thébault, directeur du CAT centre d’aide par le travail de Bain-de-Bretagne, Guy Durand, alors président de Max Havelaar France et Olivier Bernadas, torréfacteur, fondateur de la société Lobodis. Leur défi : proposer un café de qualité, certifié biologique, acheté au juste prix aux petits producteurs, transformé en France par des ouvriers en situation de handicap. Bernard Bruel et Tugdual Ruellan nous entraînent sur la Route du café bolivien, depuis les Yungas jusqu’en Bretagne en passant par le Port du Havre. Route dangereuse mais route de tous les espoirs… Ils se font porte-parole des producteurs. Ils nous racontent l’histoire de ces compagnons et coopérateurs qui ont pu, grâce à un commerce juste, améliorer leurs conditions de vie et retrouver la fierté de leur travail.

L’ouvrage fait suite à un reportage effectué dans les plantations de café en Bolivie et l’accompagnement depuis 15 ans de cette aventure qui a vu le jour dans l’Ouest de la France. Luzmila Carpio Sangüeza, ambassadrice de l’Etat plurinational de Bolivie en France, en a écrit la préface : « Ce livre, permet un voyage presque initiatique au sein de nos us et coutumes et nous rappelle avec force et conviction que l’équilibre entre l’être humain et les écosystèmes est un concept fondamental qui, nous permet le vivre bien, SUMA QAMANA en aymara et SUMAQ KAWSAY en quechua, une notion désormais inscrite dans la nouvelle Constitution Politique de l’Etat Plurinational de Bolivie, et qui, j’espère pourra servir comme un concept inspirateur et fédérateur à d’autres peuples pour construire ensemble un monde un peu plus équitable et bon à vivre (...) Cet ouvrage est un témoignage du moment historique que nous vivons en Bolivie, un moment ou le peuple reprend ses droits, récupère son histoire, sa réalité, en le projetant dans le futur. »

Le livre est entièrement traduit en espagnol. On découvre à l’intérieur un CD de musiques offertes par des amis musiciens ou enregistrées sur place ainsi que trois chants offerts par Luzmila Carpio, grande chanteuse bolivienne.

Disponible sur www.rivesdarz.fr (19,90 euros) - le bénéfice sera reversé aux coopératives boliviennes.

1 photos

PDF - 207.1 ko
La Route du café, des Yungas à la Bretagne
Présentation du livre-CD
Posté le mardi 17 août 2010
licence de l’article : Contacter l’auteur