Manifestations culturelles et artistiques

"LES PETITES LESSIVES 2012"

au lavoir de la Rue Saint Malo à Brest Recouvrance


Fêtes à prix libre pour tout âge, organisées par l’association "Vivre La Rue" les dimanches après midi de 16h à 21h. Visites de la ruelle pavée, témoin du vieux Brest. Escales "au coin d’la rue", espace public numérique, épicerie solidaire, salon de thés cafés tisanes, jus de fruits bio-équitable, salon de jeux détente lecture et livres en libre échange ("au coin d’la rue", l’héol est bienvenu)
"LES PETITES LESSIVES 2012"

Un chouette programme pour tous les genres :

dimanche 6 mai

LOÏC EUZEN, One-PunkRoker-Man-Band
http://www.myspace.com/loletenia

Première trace discographique de l’individu en 1988 sur la compilation "Rock sur la Blanche". Début 90’s, de quatre cordes qu’il pensait purement décoratives s’évadent de jolis "Gling Gling" audibles sur un mini LP du trio accoustique "C’est pas l’usine", "pis comme ça marchait, on a arrêté".
Sa modestie l’empêchant de progresser techniquement, il intégre les redoutables "Baked Beans" et se lance dans une formule solo, écume la région, sort un 33 Tours vynil sur le label Human Bretzel et apparait sur un BZH Disorder. "Des textes crus, une guitare et une voix distordues trahisant des dérives passées (?) et assumées, les héros des couplets de LOÏC EUZEN se nomment Simone ou Robert, vivent dans la quête des dernières gouttes d’un cubi de rosé bas de gamme, toute la musique qu’il aime, elle vient de là, elle vient d’la loose...".
Droit dans ses Docs, affaiblit physiquement, si les prestations scéniques de l’individu sont distilées avec parcimonie, une intégrité sans faille lui a réservé sa niche dans l’affectif collectif brestois.

MAÏON & WENN, “Z’Amoureuses” nouvelle création 2012 en avant première, Théâtre musical, du Finistère
Deux nénettes, un DJ et un pet au casque …
Maïon et Wenn nous reviennent avec un spectacle musical coloré et endiablé.
Vous pourrez remuer vos fesses sur de la salsa, sauter sur du ska, swinguer des genoux, manger des haricots sur un bon vieux bluegrass, ou encore vous laisser aller dans les méandres d’un jazz trompetteux …
Elles parlent d’Amour certes, mais aussi de leurs mensonges, de leurs premiers émois, de leurs peurs, de leurs Ex’s …. C’est trash, c’est drôle et poétique à la fois ...
Et là vous m’dites : C’est quoi le fil rouge ???
Maion et Wenn ont la solution à tous vos problèmes de coeur. Durant ce spectacle, vous aurez l’IMMENSE privilège de découvrir la recette du Philtre d’Amour, breuvage magique dont la composition est gardée secrète depuis la nuit des temps ….Ah Aah Aaah !!!

GÜZ II, Trio Orchestral Rock, de Rennes
http://www.myspace.com/guzdeux
Label : Frithuil Music

Güz II Redux, première transformation du groupe rock terroriste de rue, fera trembler les fondations des salles amplifiées. Les armes changent, mais la technique de combat reste la même. Trois musiciens masqués, plus du double d’instruments, désormais électriques et à la puissance sonore décuplée, s’unissent au travers de compositions ou de reprises détournées. L’énergie reste intacte, et les arrangements concoctés initialement pour la rue se mettent au niveau d’un répertoire ultra-sonorisé. Le rock n’est pas mort, il est là où on s’y attend le moins, de la rue à la scène, de tes charentaises à Woodstock…

Güz II rock de rue, arrive de par les larges rues rennaises aux pavés ruisselants, pour t’attraper l’oreille et t’y faire résonner une musique singulière aux accents circonflexes pluriels. Vêtus de leurs costumes légendaires aux pouvoirs bien connus, les trois vengeurs masqués se livrent à un show musical populaire pittoresque, inspirés autant par le rock, la surf, la musique des mondes ( celle qui résonne dans nos coeurs à tous ), le jahaz, les musiques de films ou la bossa nova. OUI. Güz II a réussi là où d’autres ont échoué , faire de la musique de rue sans jouer de manouche, de chanson ou de funk. OUI.


Dimanche 13 mai

HORSLOGE, Rock/Chanson en trio, du pays de Brest
Jean-Sébastien Serreau et Yann Segalen , issus du groupe « C’est rien de le dire » (1999-2005), ont décidé en 2010 de remonter un projet musical ayant une orientation Rock/Chanson. Pablo Duggan, argentin vivant à Brest, a rejoint le groupe en avril 2011 en tant que batteur.
Le trio a alors commencé à travailler sur un répertoire d’une quinzaine de titres, tous originaux. Il s’est depuis produit sur quelques scènes afin d’exposer son set en public.
Prochaine étape : le premier album à l’horizon 2012.

THE BLACKSTARLINERS, Dub électrique Reggaë, de Brest/Quimper
http://www.myspace.com/theblackstarliners
AYATO : Machines, effets, Dub siren.
SISTANICE : Chant.
CONTACT / BOOKING : Vincent TORILLEC 06 78 20 14 84 torillec@hotmail.com
Reconnu pour son sens aigu du dance floor et de l’improvisation, le duo breton diffuse une énergie contagieuse et sait faire partager son univers musical.
Délaissant les ordinateurs, le groupe privilégie la spontanéité et l’utilisation live des machines et des effets analogiques. On rentre direct dans la danse, le dub des Blackstarliners est d’une efficacité redoutable, les genoux se lèvent tout seuls et les épaules balancent.
Un groupe qui défend sa vision du dub : une approche énergique où le reggae doit toujours apparaître de façon subliminale : Dub is Reggae and Reggae is Dub !!
Version live (4 musiciens : 1 chanteuse, 1 dub machinist , 1 trompettiste, 1 tromboniste)

BUKATRIBE, chorale alternative.
http://www.myspace.com/bukatribe
le titre parle de lui-même…non ?
Cette bête à 4 bouches est née il y a a peine 1 an et 4 mois et déjà presque 400 oreilles nourrit et quasiment autant d’œils par leurs sons chaud et massif et leur spectacle sensiblement explosif . 4 garcons dans le temps (ou presque ) et une seule envie :« Pouvoir offrir un veritable voyage vocal avec 4 micros pour seul bagages »
Durant ce voyage Buka puise tour à tour dans le blues, l’humain ,la pop l’afrique , la pate à tartiner ... pour nous envoyer aux frontieres de la soul et du jazz à seulement 4 kilometres de beatlejuice, de la drum’n bass et du hiphop .
Tirez sur votre masque pour libéré loxygène. Placez buka sur votre visage et respirez normalement.
En vu du décollage, veuillez ramassez votre siège et rangez votre telephone portatif, merci de votre attention. Bu4ment votre.

Hervé BELLEC, écrivain (lectures “spécial Brest”)
“Au coin d’la rue”, espace solidaire, 12 rue St Malo


Dimanche 20 mai

Cie DES PAS RAYÉS, « La braderie des Arlatans », spectacle de rue

GØDRØNBØRD, electro rock, “Boomboomguitar”
website : www.godronbord.net
Le 1er EP de Gødrønbørd sort le 4 février 2012 en distribution chez CoopBreizh. "Torpedo Twist EP’" est le premier témoignage de ce nouveau projet electro rock monté par Björn, ancien leader unique du one-man band Rotor Jambreks.
Les dates se sont enchainées dès le démarrage de cette aventure : Astropolis 2011, Festival de St Nolff 2011, Les Indisciplinées 2011..

Gødrønbørd ?
Ce nom serait-il trop scandinave pour être honnête ? Que faut-il en saisir ? "Bord", en suédois, ça veut dire table. Et "god", c’est bon. Mais ron ? Et pourquoi ces barres dans les ø ? Si la réponse n’est pas dans la question, c’est que la question est ailleurs.

Il semble, quoi qu’il en soit, que ce projet veuille faire dans le gros : grosses guitares, grosses basses, et gros problèmes aux cervicales en cas de headbanging prolongé. Car d’autres l’ont prouvé : des guitares grasses mais bio, des basses de synthèse et des beats à 150 bpm en moyenne, ça peut faire quelque chose de sympathique - sauf pour les cervicales. Tenter modestement, mais fermement, de constituer une version de cet accolage (actif) constituerait presque un programme en soi.

Mais pour le reste ? Gødrønbørd est un groupe unipersonnel constitué d’environ une personne et de quelques machines ; et il reste encore à traduire ron. En suédois, rön veut dire "expérience". Certes, ce n’est pas røn, ni ron, mais rön. Mais, pour la traduction, on aurait pu tomber sur "poule" ou "hygiène bucco-dentaire", alors "expérience", c’est pas si mal.

WØRKING CLASS ZERO, Punk Rock Apocalyptique, du pays de Brest
http://workingclasszero.blogpost.com/
http://www.myspace.com/workingclasszero29
Créé courant 2010, WORKING CLASS ZERO est un groupe from Brest et alentours.
Formé d’anciens membres d’ Al Kapott, Mass Hysteria et No Place For Soul, forcément WORKING CLASS ZERO tape dans le rentre dedans.
Melange d’influences diverses (Punk, metal, alternatif...) portés par 2 chanteurs aux textes français incisifs, on peut qualifier le style des WCZ de "rock apocalyptique".

Association VIVRE LA RUE-17 rue St Malo-29200 Brest Recouvrance. Site web : www.vivrelarue.net

7 photos

PDF - 4.9 Mo
Posté le jeudi 12 avril 2012
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info