L'Atelier Paysan, pour une souveraineté technologique des paysans


La connaissance : un vecteur d’autonomie !
 
L’Atelier Paysan agit sur bien des fronts, néanmoins, son champ d’action principal est celui de la recherche et développement participative et paysanne. Ainsi, l’Atelier fait un travail de recensement des outils et bâtis auto-construits. Chaque création identifiée est présentée sur le forum de la structure, avant d’être reproduite lorsque l’outil est jugé particulièrement pertinent. Les plans sont alors mis en ligne sous licence creative commons.
 
L’Atelier propose également, aux collectifs paysans qui en font la demande, un accompagnement dans la démarche de recherche et développement d’outils et de bâtis ; de la définition d’un cahier des charges à la réalisation du prototype.
 
Enfin, cette démarche ne saurait être complète sans un axe « formation » ! Celui-ci s’adresse à toute personne se sentant dans l’incapacité de réaliser les outils à partir des plans mis en ligne. La structure défend l’idée que les techniques de travail du métal sont accessibles à tous : chacun peut ainsi gagner en autonomie et réaliser son outil de travail.
 
L’Atelier passe les commandes de matériel nécessaire de façon groupée, les pièces sont ensuite revendues aux stagiaires avec une marge de 30 à 40 %. Ce bénéfice permet le financement de l’activité de recherche et développement afin que celle-ci ne repose pas sur les groupes de paysans sollicitant un accompagnement.
 
 
Une histoire de partage des savoirs…
 
L’Atelier Paysan est né du terreau l’ADABio, groupement d’agriculteurs défendant le développement de l’agriculture biologique en Savoie, Haute-Savoie, Isère et dans l’Ain. Dans les années 2000, un groupe de maraîchers travaillait sur une technique de culture reposant sur le fait que le tracteur se déplace toujours sur le même tracé, cela afin de ne pas compacter les zones de culture. Ce travail nécessitant de nouveaux appareils, le collectif a créé un ensemble d’outils non-rotatifs afin de ne pas bouleverser les horizons du sol.
 
Partant du postulat que cette démarche n’était pas isolée, un recensement des outils auto-construits et une mise en commun des résultats de ces recherches fut mis en œuvre. Ces démarches menèrent aux premières formations en 2011, et à l’édition d’un Guide de l’Auto-construction en 2012.
 
Ces activités étaient alors portées par l’ADABio, puis par l’ADABio Autoconstruction, avant de se constituer en Société Coopérative d’intérêt Collectif (SCIC) sous le nom d’Atelier Paysan en 2014. Nicolas Sinoir, animateur national à l’Atelier Paysan, explique le choix d’une SCIC : « cela répondait à un besoin de penser différemment le modèle économique d’une structure de l’agriculture alternative afin que la forme de la structure soit en cohérence avec le fond de ses activités ». Cette structure préserve d’un essoufflement des forces vives souhaitant se concentrer sur le fond de l’action et ne pas s’épuiser en démarches administratives : ces tâches sont ainsi déléguées à une partie des salariés.
 
L’Atelier s’autofinance aujourd’hui à 60 % et reçois 40 % de financements publics. Ce choix lui permet une certaine indépendance tout en défendant l’idée que la production d’un bien collectif mérite d’être soutenue par la collectivité.
 
 
Open-source et démarches participatives ont le vent en poupe !
 
D’abord concentrée sur des outils maraîchers, la SCIC recense aujourd’hui de nombreux outils en arboriculture, viticulture, polyculture… La méthodologie est pertinente quelle que soit la filière et connaît aujourd’hui une certaine reconnaissance.
 
Un succès qui pousse l’Atelier à toujours se réinventer : membre du réseau national InPACT, il participe notamment à une réflexion politique concernant une agriculture citoyenne. Acteur aux actions multiples, il œuvre au niveau national à l’émergence de dynamiques !
 
Cet article est repris du site http://www.auvergne-rhone-alpesolidaires.org/l-atelier-paysan-pour-une-souverainete-technologique-des-paysans
Posté le jeudi 26 octobre 2017
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info