Kinö Cabaret


Présentation de Canal ti zef :
Canal Ti Zef est une association de vidéo brestoise, créée en 2001. Elle est reconnue d’éducation populaire.
Des réalisations. Vous avez un projet de film, Canal Ti Zef vous accompagne dans sa réalisation. C’est un projet de tournage d’un concert, d’une pièce de théâtre, d’un festival… Contactez-nous et discutons-en ensemble.

Le Festival Intergalactique depuis 2001, ce rendez-vous international, imaginé par Canal Ti Zef, a lieu tous les ans en octobre.

Son principe  : des films, des ciné-concerts, des rencontres, des concerts, des débats .

Des diffusions. Canal Ti Zef diffuse ses productions, mais aussi celles produites par d’autres, lors de soirées, dans des lieux divers (bars, coiffeurs, associations…) et donc pourquoi pas chez vous ! N’hésitez pas à nous en parler.

Un outil pour construire et se construire… L’éducation populaire : à Canal Ti Zef, elle vise l’émancipation individuelle et collective en permettant à tous et à toutes de réaliser ses projets vidéos. Ainsi, si nous avons réussi à le faire. Pourquoi pas vous !

Le projet :

Kinö Cabaret :

définition tirée du site officiel de la cellule mère - http://www.kino00.com/

« Les cabarets sont des laboratoires ponctuels où se retrouvent pour créer sans contrainte cinéastes, comédiens, musiciens et autres artisans du cinéma. Souvent (mais pas exclusivement), les Kabarets s’inscrivent dans le cadre d’un festival de cinéma et sont tenus dans plusieurs régions du monde. Montréal, Québec, Matane, Hull, Trouville
(France), Hambourg (Allemagne), Adélaïde (Australie), et plusieurs autres cellules kino organisent régulièrement un cabaret.
À chaque période de 48 heures, les artistes proposent au public le résultat de leur travail.

Le plaisir, l’entraide, et le partage de connaissances et des ressources techniques sont à l’honneur dans les cabarets. C’est une expérience inoubliable pour tous les participants : il faut l’avoir vécu pour le comprendre !

Comme aux soirées mensuelles, l’assistance aux projections des cabarets est ouverte à tous, moyennant une contribution volontaire. »
Pour ce projet, nous avons mis une petite variante à la définition « officielle ». En effet, afin de permettre à des foyers pour personnes handicapées de participer, et afin de pouvoir travailler avec le Fourneau, nous avons aménagé le projet sur trois jours.

Pour quel public ?

La philosophie de Canal Ti Zef est d’ouvrir ces événements au maximum de personnes différentes, de montrer que la vidéo est un outil accessible à tous et toutes. C’est avec cet objectif que nous avons décidé de mettre en place un kino cabaret au festival. Notre idée est donc d’offrir un espace d’échanges et de rencontres autour du support de la caméra.

Pour réussir cette ouverture, nous allons bien entendu proposer le cabaret aux habitants de Brest et d’ailleurs, mais en amont nous allons également travailler avec des résidants d’un accueil de jour et d’un foyer de vie géré par l’association les Genêts d’or, un groupe de l’ORB et de TV résidence devrait également participer au projet. Par ailleurs, nous espérons que les étudiants de l’ISB pourront également se joindre à nous.

Notre objectif est donc d’ouvrir le « labo » au plus de personnes possible afin de mélanger les publics et de réussir à faire que les gens puissent travailler ensemble. Il nous semble que c’est grâce à ces rencontres, à ces échanges de savoir, qui vont se faire entre les
personnes, entres les générations présentent au kino, que nous réussirons à ouvrir la vidéo au maximun de personnes.

Pour réussir cet amalgame, quatre personnes seront chargées de la coordination des trois jours, de l’accompagnement à la réalisation des films.

En amont du cabaret, un travail de découverte de l’audiovisuel sera effectué dans le foyer des Genêts d’or.

Une participation de 30 euros (repas bio réalisé à la cuisine du festival compris) est demandée à chacun des participants.

Le cabaret et les films :

La durée des films réalisés est limitée à 10 minutes. Cette durée de 10 minutes est là pour aider les équipes de réalisateurs afin de ne pas les voir se lancer dans des projets impossibles à réaliser en 48h. Les thèmes sont libres, mais il est demandé dans chacun des films de dire une expression, un mot, une image basque pour rappeler le thème du
festival (le pays invité est le pays basque cette année).

La diffusion des films :

A la suite de la 3e journée, chacune des équipes présente son film devant le public réuni sous le chapiteau « l’illusoire ». Et quel valorisation que de voir son film diffusé sur grand écran !

A la suite de cette diffusion, l’ensemble des films sera mis en ligne sur mediablog et proposé à la chaîne de télévision TNT « télé Bocal ».

Un DVD de l’ensemble des films sera aussi remis à chacun des participants.

Matériel nécessaire pour 20 participants :

5 ordinateurs équipés en logiciel de montage

5 caméras

5 micros

5 casques

5 pieds de caméra

Le Kino lab est au maximum équipé en logiciels libres.

Pour cette édition, nous allons utiliser le matériel de Canal Ti Zef.
Les participants disposant également de matériel, peuvent bien entendu l’amener pour réaliser leur film.

Montant du projet : 1800,00 euros

Porteurs du projet :

L’association Canal Ti Zef

Eric Le Lan (salarié de Canal Ti Zef)

et Patricia Legrand (administratrice de Canal Ti Zef)

Partenaires confirmés :

Le Fourneau.

Assocation les Genêts d’or.

La Région Bretagne.

Cellule Kino Brest.

Association Les belges marron.

La DRAC Bretagne

Télé Bocal

Partenaires envisagés :

Association Clip

ORB

TV résidence

ISB

la LIBIDO

Cet article est repris du site http://www.a-brest.net/article6641.html
Posté le mercredi 20 octobre 2010
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info