Recyclope, la nouvelle solution de recyclage des mégots de cigarettes

Innovation : Eco Action Plus développe une solution de traitement des filtres usagés

Le recyclage de vos mégots, ça fait un tabac !


Innovation : Eco Action Plus dépose une marque et technologie pour valoriser les mégots de cigarettes
Innovation : Eco Action Plus développe une solution de traitement des filtres usagés

L’entreprise bretonne Eco Action Plus, spécialisée dans le tri, la collecte et le recyclage des déchets bureautiques, créée en 2011 par Bastien LUCAS ne cesse d’innover.

Eco Action Plus vient de créer ce nouveau dispositif concernant le tri et le traitement des mégots de cigarettes, service innovant et unique en France. Le service Recyclope a pour but de diminuer la pollution visuelle et environnementale sur tout le territoire français.
Cette innovation permet à Eco Action Plus de présenter, de promouvoir et d’officialiser le service Recyclope, auprès du public.

Pourquoi recycler les mégots ? Une urgence environnementale.
On compte près de 5000 milliards de mégots jetés par an dans le monde, soit 2,3 millions de tonnes de déchets chaque année. Un mégot pollue jusqu’à 500 litres d’eau et met jusqu’à 15 ans à se dégrader dans la nature. De plus, la moitié des mégots est jetée dans la nature, ce qui représente plus de 200 000 tonnes de déchets toxiques libérés. Le recyclage est un excellent prétexte pour mobiliser la population au tri des mégots de cigarettes.

Comment ça fonctionne ?
Eco Action Plus propose de prendre en charge le recyclage de mégots, aussi bien dans des entreprises, dans des collectivités ou lors d’événements. Pour se faire, elle met en place des cendriers dans lesquels les fumeurs vont déposer leurs mégots. Par la suite, ces derniers seront régulièrement vidés dans des conteneurs dédiés. Et pour finir, ils sont collectés par Eco Action Plus et acheminés vers notre site de traitement où les mégots sont triés, puis traités, afin d’utiliser l’acétate de cellulose. Présente dans les mégots de cigarette, cette matière plastique connaitra alors une seconde vie.

Et après ?
Le filtre en acétate de cellulose est trié, broyé, dépollué puis transformé selon un procédé développé par Eco Action Plus. Une fois récupérée, cette matière peut être utilisée pour la construction en objets divers tels que des cendriers.
Les papiers, cendres et tabac, déjà dépollués par la combustion de la cigarette, sont broyés puis mis en compostage.

Eco Action Plus www.eco-action-plus.fr Tél : 02.98.40.00.57
PDF - 1.2 Mo
Posté le jeudi 2 juin 2016
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info