Histoires ordinaires, un autre journalisme qui fait découvrir l’aventure sociale de personnes "ordinaires"


un texte repris de l’édito de Michel Rouger pour le premier anniversaires d’Histoires Ordinaires

Histoires Ordinaires, chapitre 2

Histoires Ordinaires entame aujourd’hui sa seconde année... Et un second chapitre que nous voulons écrire, plus encore que le précédent, avec vous. Notre volonté première est de fortifier la communauté de lecteurs qui a commencé à se construire autour de nos reportages sur ces citoyens invisibles dont les révolutions minuscules ou héroïques ne cessent de nous surprendre.

Dans cet esprit, nous avons pensé que nous devions permettre à nos lecteurs de mieux connaître, à travers une vidéo, la rédaction d’Histoires Ordinaires. De retrouver plus facilement, à travers des rubriques réorganisées, toutes ces histoires singulières. Surtout, nous voulons vous permettre de participer pleinement à l’aventure. En nous signalant des sujets de reportages et, si vous le souhaitez, en les réalisant avec nous. En partageant vos coups de cœur dans la rubrique « Lu, Vu, Entendu... ». En participant à nos premiers blogs-dossiers, ces blogs associés au site que nous espérons étendre.

Et nul doute que, bientôt, nous parviendrons aussi ensemble à franchir une nouvelle étape : financer l’emploi de jeunes journalistes pour détecter et raconter ces histoires ordinaires en toujours plus grand nombre...

Michel Rouger

Un projet, une équipe et une formule rénovée

Derrière Histoires Ordinaires il y a une équipe de huit personnes. Nous avons pensé qu’il était utile de vous les faire découvrir. Dans cette vidéo l’équipe s’arrête sur son projet pour mieux le partager. Une façon aussi d’annoncer les évolutions du site.

- voir la vidéo sur Histoires ordinaires

Les rubriques d’histoires ordinaires

- Rebelles du monde
- Solidaires
- Engagés
- Passionés

- S’abonner à la newletterL’adresse originale de cet article est http://www.a-brest.net/article8912.html
Posté le mardi 29 novembre 2011
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info