Habitat groupé Rennes : Les Graines Urbaines


Un projet d’habitat groupé urbain, convivial et durable avec un jardin à Rennes, autrement dit un immeuble passif, évolutif, intergénérationnel, écologique, ouvert sur le quartier, pour vivre en lien avec la nature « chacun chez soi tous solidaires »
Habitat groupé Rennes : Les Graines Urbaines

L’utopie « chez soi »

Une grande salle décloisonnée pourrait accueillir en un seul espace au rez de chaussée : la buanderie-épicerie-salle commune qui tantôt se transformerait en salle des fête familiale ou amicale, tantôt en aire de jeux pour les enfants, en salle de répétition ou de projection, ou en salle de réunion et qui pourrait aussi prévoir en partie nord une chambre d’amis et toutes les commodités utiles à un habitat autonome.

Les activités « privées » seraient réservées à la journée et au week-end et vacances scolaires tandis que les activités publiques s’organiseraient en soirée par exemple. Ainsi la salle commune - qui pourrait aussi bien se définir comme un appartement réversible en café associatif - serait louée aux associations qui le souhaitent en accord avec notre charte et règlement intérieur (qu’il nous reste à établir).

Une demande de fonds publics est à étudier pour financer tout ou partie de ce nouvel espace public - ressource expérimentale.

Historique

Depuis fin janvier 2008, nous nous multiplions. Aujourd’hui, le groupe évolue autour d’une douzaine de foyers entre 20 et 60 ans et leurs enfants (entre 1 mois et 14 ans). Nous menons une réflexion sur ce projet d’habitat coopératif offrant une mutualisation conviviale d’espaces intérieurs et extérieurs.

Nous mutualisons nos recherches avec le groupe « Habiter autrement** ». Parce que nous souhaitons limiter l’étalement urbain, travailler sur une densité désirable et réduire l’usage de la voiture en privilégiant les modes de transport doux et le partage de véhicules, notre recherche de foncier se situe dans le Rennes intra rocade. Coincés ou limités par la flambée des prix du marché immobilier aussi bien pour le locatif qu’en accession à la propriété, tous sont là pour construire une alternative écologique/ économique participative à la spéculation immobilière
Notre coopérative d’habitant fera construire, rénovera ou aménagera un immeuble pour permettre à chacune et chacun d’y trouver un logement.
Orientation typologique des logements : du T1 au T6 en location ou accession (aidées ou libres).

Des espaces mutualisés

ouverts sur l’extérieur Les espaces communs seront autogérés collectivement (jardin/potager, buanderie, salle de jeux, salle modulable avec cuisine, espace bricolage/ répétition/réunion, une chambre ou un studio pour loger hôtes de passage...).

Une coopérative d’habitants

Nous voyons ce projet comme une alternative écologique et durable à
l’individualisme et à la consommation frénétique.

Toutes les décisions concernant la vie collective seront prises en commun, démocratiquement selon les principes coopératifs. Chacun des habitants est signataire d’une charte. Les échanges de services entre voisines/ voisins, entre les générations, enrichiront la convivialité en diminuant les échanges marchands (gardes d’enfants, courses, prêt de matériel, achats collectifs…).

L’ambition de ce projet est de développer de véritables solidarités de voisinage.

Un habitat passif, sain, écologique et économe

S’il s’agit d’une construction, elle se fera, autant que faire se peut, avec des matériaux écologiques, des énergies renouvelables, dans une logique d’habitat bioclimatique. Elle sera conçue dans une perspective de limitation des charges.

Au minimum, nos exigences convergent vers des isolations phonique et thermique très élevées, la récupération de l’eau de pluie, l’installation de chauffe-eau solaires, un compostage. L’idéal serait de pouvoir gérer des
sanitaires écologiques.

La construction d’un immeuble à énergie nulle ou positive sera à l’étude.
Certaines parties seront réalisées en auto construction (les aménagements intérieurs notamment).

Les participants

Carole Contant & Tikal Contant-Ricard , Maud Le Houérou & Marc Laval, Sandra & Mahendra Tallur , Guénaelle Lanez-Noizet, Fanny, Yann, Léon, Anouk et Irénée Cassin, Chantal Petit-Imbert, Marina Le Calvez & Erwan Keromen, Solenn Minier & Laurent, Tristan, Jules, Maya et Félix Mendiburu, Isabelle Rabiniaux & Paul Frogerais et Maëwenn, Sylvain Boubounelle, Mathias Poirier & Elen Jézéquel, ...
Contact mail

Plaquette GrainesUrbaine 1
Plaquette GrainesUrbaine 2
Posté le vendredi 16 avril 2010
licence de l’article : Contacter l’auteur