En quoi le mutualisme est-il un terrain fécond pour la recherche ?


officecentrale C’est le thème du colloque qui sera organisé pour les 100 ans de l’Office Central de Landerneau le 22 septembre 2011 et pour lequel l’Institut d’administration des entreprises (UBO) de Brest se mobilise… et lance un appel à communication.

Le 16 septembre 1911, une petite Union syndicale d’agriculteurs crée à Landerneau une organisation coopérative destinée à stimuler, financer, moderniser et protéger ses membres : l’Office Central des Oeuvres Mutuelles Agricoles du Finistère. De cette initiative sont nées de nombreuses institutions mutualistes et coopératives, dont trois ont acquis, à travers des transformations profondes et des développements autonomes, une réputation et une taille notables : la Coopérative des Agriculteurs de Bretagne (devenue récemment Triskalia), Groupama Bretagne et le Crédit Mutuel de Bretagne Arkea, autant de terrains féconds pour la recherche en sciences de gestion.

Le 22 septembre 2011, la matinée du colloque anniversaire sera consacrée à des échanges pour lesquels le laboratoire de recherche en gestion de l’IAE (Université européenne de Bretagne et Université de Bretagne Occidentale) convie tous ceux qui ont travaillé ou travaillent sur la coopération et le mutualisme, à la lumière de l’Histoire sociale, de la Sociologie, des Sciences de gestion, de l’Economie…

Appel à communication

Cet article est repris du site http://www.ess-bretagne.org/actualites-rediffusees/2151-en-quoi-le-mutualisme-est-il-un-terrain-fecond-pour-la-recherche-.html
Posté le lundi 11 avril 2011
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info