La reprise d’entreprise par les salariés

"En coopérative, l’entreprise appartient à ses salariés" - Projection du film “Entre nos mains” de Mariana Otéro

Cinéma les Studios rue Jean Jaures 29200 Brest


Pour ouvrir le dernier cycle de rencontres sur l’économie sociale et solidaire de l’année 2010, nous vous donnons rendez-vous au cinéma !

Après la projection du film, un débat autour de la reprise d’activité par les salariés et l’entreprenariat coopératif sera animé par les acteurs de l’économie sociale et solidaire.

Dates

  • Mercredi 6 octobre 2010 de 20:00 à 22:00 – Cinéma les Studios

"En coopérative, l'entreprise appartient à ses salariés" - Projection du film “Entre nos mains” de Mariana Otéro

Le film

Confrontés à la faillite de leur entreprise de lingerie, des salariés – majoritairement des femmes – tentent de la reprendre sous forme de coopérative.

Au fur et à mesure que leur projet prend forme, ils se heurtent à leur patron et à la réalité du « marché ». L’entreprise devient alors un petit théâtre où se jouent sur un ton espiègle, entre soutiens-gorge et culottes, des questions fondamentales économiques et sociales. Les salariés découvrent dans cette aventure collective une nouvelle liberté

Infos

Une production Archipel 33 avec le soutien du Fonds d’Aide à l’Innovation Audiovisuelle du Centre National de la Cinématographie, de Centre Images – Région Centre, de la Région Île-de-France, de la Procirep – Société des Producteurs et de l’Angoa avec la participation du Centre National de la Cinématographie et de l’image animée et le soutien au montage de Périphérie
Durée 1h28

DIAPHANA
155, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 Paris
Tel : 01 53 46 66 66

Pour visionner la bande annonce

Articles liés

Entre nos mains de Mariana Otero : bouleversant 21 mai 2010, Serge Kaganski, lesinrocks.com

Cannes le bubble, en immersion dans le festival par Isabelle Regnier
Il y eut d’abord Entre nos mains, très beau documentaire de Mariana Otero. Filmé dans une usine de lingerie en faillite où les ouvrières se voient proposer d’investir des fonds personnels pour en prendre le contrôle en créant une coopérative, le film fonctionne sur un suspense à détente multiple : Doivent-elles s’engager ?

Les autres rendez-vous de l’ESS à venir

Tarif unique 3 euro
Posté le mercredi 29 septembre 2010
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info