42e Olympiades en Bretagne

Deux jeunes handicapées candidates

Le soutien de la délégation régionale de l’Agefiph


En s’associant à la Région Bretagne pour la seconde année, l’Agefiph, Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées, a souhaité permettre aux personnes en situation de handicap qui ont un réel savoir-faire dans leur métier, de le valoriser dans le cadre d’une épreuve technique comme candidat ou comme membre de jury ou encore comme animateur sur un pôle métier. Cette année, il y aura deux personnes en situation de handicap parmi les concurrents et trois parmi les membres de jury ou animateurs d’un pôle information métier.


Les 2, 3 et 4 février 2012, au Parc des Expositions de Rennes-Saint-Jacques-de-la-Lande, Laura Guernalec et Elodie Guérin concourent aux 42e Olympiades avec le soutien de la délégation Agefiph de Bretagne. « En s’associant à la Région Bretagne pour la seconde année, explique Colette Le Naour, déléguée adjointe, l’Agefiph souhaite permettre aux personnes en situation de handicap qui ont un réel savoir-faire dans leur métier, de le valoriser dans le cadre d’une épreuve technique comme candidat ou comme membre de jury ou encore comme animateur sur un pôle métier. Notre objectif commun n’est pas la compétition à tout prix mais bien de démontrer, qu’avant d’être handicapées, ces personnes sont compétentes. Cette année, deux personnes sourdes concourent ainsi que trois candidats membres de jury ou animateurs d’un pôle information métier dont, Sophie Fiacre, présidente de jury et créatrice à Quimper de l’entreprise Lumipouss®, primée à plusieurs reprises. C’est une première et nous en sommes ravis ! Les Olympiades des Métiers offrent la possibilité de découvrir les métiers, promouvoir la formation professionnelle auprès des jeunes et également auprès de personnes en reconversion professionnelle. »

Laura Guernalec se présente en hôtellerie-restauration (cuisine)
Laura, 18 ans, est en terminale bac professionnel d’hôtellerie restauration, option cuisine, au Lycée Louis-Guilloux de Rennes. Elle s’engage avec enthousiasme dans le concours, soutenue par toute l’équipe éducative de l’établissement. Sourde profonde, elle bénéficiera pour les épreuves d’un tiers temps supplémentaire et d’un interprète en langue des signes. « J’ai toujours aimé cuisiner. Ma spécialité, c’est la pâtisserie. Je fais souvent à manger pour ma famille, mes amis. » Laura Guernalec ne cache pas son inquiétude : « C’est la première fois que je participe à un concours ! Je m’entraîne avec mon professeur Philippe Lomet, qui me soutient. » Laura est étudiante au lycée Louis-Guilloux depuis quatre ans. Après avoir passé avec succès son BEP, elle prépare actuellement un bac professionnel en hôtellerie-restauration : « Je suis sourde profonde et pratique la langue des signes. Quand on me parle lentement, je peux lire sur les lèvres. En classe, tout le monde m’aide si je suis en difficulté. Jusqu’à présent, je n’ai pas eu de problème pour suivre ma scolarité. » Pour faciliter le passage de l’épreuve, Laura bénéficiera, grâce au soutien financier de l’Agefiph, de l’accompagnement d’un interprète en langue des signes professionnel et d’un tiers temps supplémentaire : « Je suis un peu stressée mais très heureuse de participer aux Olympiades. J’ai très envie d’exercer dans ce métier, peut-être poursuivre mes études et préparer une mention complémentaire de cuisinier en restaurant… »

"Quand elle est en cuisine, atteste son professeur Philippe Lomet, je considère que Laura n’a pas de handicap. Les stages se sont toujours très bien passés. En cuisine, surtout chez les grands chefs, c’est toujours la compétence qui prime ! Le handicap vient après. Il n’y a pas besoin de beaucoup parler ; la communication se fait par gestes, par signes, par le regard. La participation de Laura est une fierté partagée par toute la classe. Pour les plus jeunes, c’est une stimulation. C’est aussi un défi personnel, une occasion de se remettre en question. Quel que soit le résultat, nous sommes vraiment heureux de participer aux Olympiades. »

Patrick Kerbellec, proviseur du lycée Louis-Guilloux, à Rennes : « Sans hésiter, nous avons pensé à présenter Laura Guernalec pour les Olympiades ! Elle a de réelles compétences en cuisine et le caractère qui convient ! Cette compétition est tout à fait dans l’optique du bac professionnel. Notre établissement s’honore de donner aux élèves en situation de handicap la même chance que les élèves valides et la même possibilité d’intégration professionnelle. Nous soutenons fortement Laura et souhaitons très sincèrement qu’elle franchisse avec succès les différentes étapes. Sa déficience auditive n’est pas un handicap pour passer cette épreuve. J’ai envie de lui dire : Laura, je crois en toi ! »

Sophie Fiacre, 31 ans, Quimper, jury en design
« J’offre une lampe Lumipouss® au gagnant ! »

A cause d’une maladie orpheline dont elle souffre, Sophie Fiacre ne pouvait plus travailler dans la restauration. Pas question pour autant de rester chez elle, inactive. Sophie rêve d’inventer un objet qu’elle pourrait vendre tout en travaillant chez elle à son rythme. « J’ai eu alors cette idée de lampe végétale – j’ai toujours aimé les plantes - et j’ai créé un prototype dans une bouteille de soda en plastique. » L’expérience est concluante et la plante se développe à merveille. Elle crée « Lumipouss® - un clic et ça pousse ! », pot de culture pour végétaux avec dispositif d’éclairage incorporé. « Je pensais aux personnes qui travaillent dans un bureau toute la journée, des pièces souvent mal éclairées dans lesquelles les plantes ne survivent pas très longtemps. » Avec le soutien de l’Agefiph, elle crée son entreprise. En 2011, son produit est primé au célèbre concours Lépine. Le 11 septembre dernier, elle remporte à Strasbourg la Médaille d’or du Prix du Ministère de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire.

Avec le lycée Vauban de Brest
Le lycée Vauban à Brest a choisi son projet d’entreprise comme cas d’étude pour les élèves de BTS en design industriel : « Ils ont travaillé dessus pendant trois mois, confie Sophie. Je les ai rencontrés à deux reprises pour leur présenter au départ le cahier des charges, puis à la fin pour évaluer leur travail. Ils vont présenter le résultat de leur travail devant des professionnels le samedi, dernier jour des Olympiades. C’est une grande fierté pour moi d’être présidente de ce jury. Je trouve l’initiative géniale : faire travailler des étudiants sur un produit concret, réel, qui fonctionne. J’ai décidé d’offrir une lampe Lumipouss® au gagnant. »

Contacts utiles
Franck Le Guen, chargé des Olympiades des Métiers - tél : 02 99 27 96 95 / franck.leguen@region-bretagne.fr
Caroline Deghorain, attachée de Presse - tél : 06 32 93 46 72 / caroline.deghorain@region-bretagne.fr
Agefiph, Fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées – 4, avenue Charles Tillon – 35000 Rennes – tél. 0 811 37 38 39. Délégué régional : François Massolo
Patrick Kerbellec, lycée Louis-Guilloux, Rennes – tél. : 02 99 84 57 61 - courriel : patrick.Kerbellec@ac-rennes.fr
Sophie Fiacre - tél. : 06 12 82 84 37 ou 02 98 53 72 38
SITE : www.lumipouss.com – courriel : sophie.fiacre@lumipouss.com

PDF - 1.2 Mo
Avec le soutien de l’Agefiph Bretagne
Témoignages des candidats et membres du jury, en situation de handicap.
PDF - 1 Mo
Dossier de presse Olympiades
Les 42e Olympiades de la Région Bretagne
Posté le mercredi 1er février 2012
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info