Des pôles territoriaux de développement de l’ESS en Bretagne


Depuis plusieurs mois, les acteurs de l’ESS s’organisent localement. Des pôles de développement de l’ESS se mettent progressivement en place dans les territoires, accompagnés par les collectivités locales.

Une démarche de structuration territoriale, préconisée par le Conseil Economique et Social Régional dès 2006 [1], souhaitée et co-construite par les acteurs de l’ESS et par les pouvoirs publics.

Un article repris du site du RTES Réseau des Territoires de l’Economie Solidaire]

C’est un regroupement des acteurs de l’ESS...

… sur un territoire correspondant à un bassin socio-économique cohérent permettant à la fois une taille critique suffisante et une proximité (l’échelle du pays est privilégiée).

… qui a pour fonction de :

  • Déterminer des stratégies de développement pour le secteur de l’ESS et pour le territoire.
  • Organiser la représentation des acteurs de l’ESS sur le territoire.
  • Donner de la visibilité sur l’activité des acteurs de l’ESS.
  • Soutenir la création et le développement d’activités et d’entreprises de l’ESS.
  • Favoriser le développement de projets partenariaux innovants.
    Derrière cette volonté de structurer et développer l’ESS sur les territoires, l’enjeu est bien de permettre l’émergence d’activités nouvelles créatrices d’emplois et le développement économique du territoire. Car mettre en réseau des acteurs de l’ESS sur un territoire c’est à coup sûr initier des projets dans de nombreux champs de l’activité économique. Ces fonctions sont déterminées et mise en oeuvre dans un principe de subsidiarité.


… avec des modes de gouvernance et de gestion collective, par les acteurs locaux …

Les pôles de développement de l’ESS sont soutenus par le Conseil régional et selon les territoires, par les Conseils généraux (CG35...), les communautés de communes et d’agglomération, l’Etat, des maisons de l’emploi, des acteurs régionaux et locaux de l’Economie Sociale...

Par exemple, celui du pays de Brest, l’ADESS (Association de Développement de l’Economie Sociale et Solidaire), est soutenu par le Conseil Régional et Brest Métropole Océane.

La démarche s’est pour l’instant engagée sur 14 territoires où déjà plus de 350 organisations locales de l’ESS sont impliquées. 3 pôles sont déjà créés : La Coordination des Acteurs de l’Economie Sociale (pays de Redon), l’Association pour le Développement de l’ESS du pays de Brest et Réso-solidaire (pays de Rennes).

Un exemple : la CADES – Pays de Redon

La Coordination des Acteurs de l’Economie Sociale du pays de Redon a été créée bien avant cette démarche, en 1995. Elle regroupe aujourd’hui une centaine d’acteurs de l’ESS sur le pays, organise des rencontres thématiques (récemment sur « l’ESS, une alternative à la crise ? »), participe aux travaux du conseil de développement et de la MEDEFI… Depuis 2007, la CADES travaille sur les services à la personne. Depuis décembre, elle anime deux ateliers de co-production, l’un sur l’éco-construction et l’autre sur l’accueil et l’hébergement de groupe. Un autre va s’engager sur la restauration bio hors domicile.

Pour en savoir plus.

Contacts :

  • Christine Mercier, chef de la mission économie sociale et solidaire, Conseil Régional Bretagne, 02 99 27 12 63, christine.mercier@region-bretagne.fr
  • Grégory Huchon, chargé de mission CRES Bretagne, 02 99 85 83 15, ghuchon@cres-bretagne.org, www.cres-bretagne.org
Posté le mardi 18 mai 2010
licence de l’article : Contacter l’auteur