Découvrez cinq innovations sociales pour une alimentation durable


L’Association des Régions de France, en partenariat avec la Caisse des Dépôts, et avec l’appui technique de l’Avise, a réalisé cinq études de cas d’innovations sociales, recouvrant les différents volets de la thématique alimentation (production, transformation, distribution, consommation). Mises en place de manière complémentaire, ces initiatives peuvent faire système sur un territoire au service d’une alimentation durable et raisonnée.

Ces études de cas ont pour objectif d’outiller les élus et techniciens des collectivités territoriales et ainsi de leur permettre de mieux répondre au besoin social global de manger mieux, en protégeant l’environnement, à des prix abordables pour tous, en préservant des emplois et en favorisant les circuits courts.

Pour répondre à ce besoin social, complètement ou en partie, plusieurs solutions peuvent être mises en place, pour lesquelles des actions socialement innovantes ont été d’ores et déjà repérées. Cinq innovations sociales ont ainsi été sélectionnées et étudiées de manière approfondie.

- L’association Les Champs des Possibles accompagne des porteurs de projet à l’installation en agriculture biologique et circuits courts en Ile-de-France.

- Le projet PACTES (Partenariats Agriculteurs Cuisines Territoire Environnement Solidarités) a deux activités complémentaires : la création de "lieux test agricoles" et le développement de "Systèmes alimentaires locaux (SAL)" permettant de développer des circuits courts d’approvisionnement de produits agricoles pour des lieux de restauration collective.

- Les amis du Pont Saillant est un atelier chantier d’insertion (ACI) en maraîchage biologique.

- La Scop CRESNA propose une expertise sur les questions de médiation autour de l’alimentation dans sa globalité. Elle s’adresse aux particuliers, aux collectivités, aux entreprises, aux acteurs publics, aux scolaires et péri-scolaires ainsi qu’aux professionnels (sanitaire et social, chercheurs ...)

- Val Bio Centre regroupe 35 producteurs de fruits et légumes biologiques de la Région Centre cultivant un total de 300 ha et assure une mise en marché collective des fruits et légumes biologiques, principalement sous la forme de paniers, pilotée par les producteurs.

Consultez ces études de cas

Posté le jeudi 17 octobre 2013
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info