Charles GIDE économie sociale et libéralisme du XIXe au XXIe siècle

Colloque à Paris, le 7 novembre 2008


Une information reprise du site de Cerises, site sur l’économie sociale et solidaire initié par l’université de Toulouse

Pourquoi ce colloque ? Pourquoi Charles Gide ?

En ce début du XXIe siècle, la dérive du système libéral en un capitalisme dérégulateur des systèmes sociaux et civiques, l’individualisme-roi, faisant de l’Autre un adversaire plutôt qu’un partenaire, dans une mondialisation galopante s’affranchissant des politiques nationales et effrayante pour le plus grand nombre, fait se lever une question fondamentale : quelles propositions permettent de peser sur cette évolution ?

L’économie sociale, forme de groupements économiques associant des personnes libres et solidaires pour une entreprise commune, s’exprimant à travers les coopératives, les mutuelles et différentes formes d’associations, est une des réponses.
Mal connue, souvent caricaturée, elle est pourtant présente dans presque tous les pays, Etats-Unis compris, et pèse d’un poids notable tant en France (près de 2 millions de salariés) qu’au niveau de l’union européenne...voire mondiale : il existe ainsi plus de 800 millions de coopérateurs sur notre planète. Mieux la connaître, pour mieux la comprendre, est donc indispensable à tous ceux qu’intéresse cette question d’une brûlante actualité.

Charles GIDE (1847-1932) est un penseur fondamental de l’économie sociale.

- Lire la suite de la présentation sur le site de Cerises

Programme

- 9 h 30 : Ouverture du colloque :

  • Allocution de Thierry Jeantet, président du Comité pour l’édition des oeuvres de Charles Gide
  • Intervention de Jérôme Faure, Délégué interministériel à l’innovation, à l’expérimentation sociale et à l’Economie sociale
  • Présentation des thèmes du colloque : Marc Pénin, maître de conférences Université Montpellier 1, responsable de l’édition des Œuvres de Charles Gide.

Session du matin : président de séance : Luc Marco, professeur des universités, Université Paris 13,

- 10 h - 11h 30 : Communications :

  • Albert Broder : professeur émérite à l’Université Paris-Est : Charles Gide entre protectionnisme et libre échange 1880-1930. Un économiste humaniste au temps de la première mondialisation
  • Yves Breton, directeur de recherche – CNRS : Cinquante ans de réflexions de Charles Gide sur le « progrès économique »
  • Annie L Cot, professeur des universités – Université Paris 1 Panthéon Sorbonne : Charles Gide, histoire de la pensée économique et libéralisme
    - 11 h 30 - 12 h 15 : Discussion

Session de l’après midi : président de séance : Marie-Hélène Gillig, déléguée générale du Conseil des entreprises, employeurs et groupements de l’économie sociale (CEGES)

- 14 h : André Chomel, président d’Honneur de la Fondation Crédit Coopératif et du Comité Charles Gide : Genèse de l’édition des œuvres de Charles Gide

- 14 h 15 – 15 H 45 : Débat animé par Denis Clerc, fondateur de la revue Alternatives Economiques, conseiller auprès de la rédaction : Actualité et inactualité de la pensée de Charles Gide, avec la participation de Yves Breton, Annie L. Cot, Patrice Devillers, Danièle Demoustier, André Encrevé, Luc Marco, Marc Pénin, Catherine Quinet - éditeurs des différents volumes
Echanges avec la salle

15 h 45 Pause

- 16 h 00 – 17 h 30 : Débat animé par Denis Clerc, fondateur de la revue Alternatives Economiques, conseiller auprès de la rédaction : Nouvelles solidarités, nouveaux entrepreneurs : quelles pratiques dans un monde « libéral » ? avec la participation de Gérard Andreck , Président du Gema et de la Macif, Danièle Demoustier, Maître de conférences à l’IEP-Grenoble, Jean-François Draperi, Rédacteur en chef de la Revue internationale de l’économie sociale (RECMA), Nicolas Froissard , vice-président du CJDES et Directeur de la Communication et de la Gestion, Groupe SOS, Thierry Jeantet, Directeur Général d’Euresa, Jean-Philippe Poulnot , Directeur du Développement du Chèque Déjeuner.

- 17 h 30 : Conclusion par M. Jean-Claude Detilleux, président du CEGES et du GNC.

Posté le mercredi 24 septembre 2008
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info