Carte ouverte pour l’agglomération de Rennes

Vivre et consommer autrement sur Rennes Métropole


Un texte repris de la conférence de presse de présentation du projet, novembre 2009.

Le projet carte Ouverte associe la Maison de la Consommation et de l’Environnement, Bretagne vivante, Greenpeace, Gulliver, la CGT consommateur (INDECOSA), Rayons d’action et Espace piéton

Qu’est-ce que Carte ouverte ?

- www.carte-ouverte.org

Se présentant sous la forme d’un site Internet, Carte ouverte répertorie sur une carte du territoire de Rennes

métropole, à l’aide d’icônes thématiques, des initiatives permettant de réduire notre empreinte écologique.

C’est une initiative citoyenne, créée par les associations de la Mce qui souhaitent mieux faire connaître localement

les initiatives en matière de développement durable, et qui décident d’utiliser l’outil « carte » pour partager une

conception et un devenir plus écologique de leur territoire.

Carte ouverte est une déclinaison de la carte verte qui est née à New-York en 1995. Elle a progressivement fait

des émules, si bien qu’il existe désormais un réseau mondial des cartes vertes “Green Map System ® ”. Toutes les

cartes possèdent un système de légende qui leur est commun - les Icônes Green Map, standardisés au niveau

mondial - ce qui facilite leur compréhension universelle.

Intérêt de Carte ouverte

Un même objectif pour toutes les cartes vertes : contribuer concrètement à un développement de leur territoire

plus durable. Le consommateur, à qui s’adresse cette carte, est à la fois l’utilisateur et l’initiateur. En effet, en se

rendant sur le site Internet de la carte, il repère les initiatives « durables » près de chez lui et/ou de son travail,

mais il peut aussi proposer le recensement de nouvelles initiatives.

L’inscription au réseau GMS (Green Map System) permet d’utiliser les icônes communes à toutes les cartes vertes

et d’être intégré au réseau mondial qui compte à ce jour 500 projets.

C’est l’occasion d’échanger avec une

communauté présente dans plus de 50 pays et de promouvoir des valeurs communes un peu partout dans le

monde sur un territoire local.

Ce qui distingue Carte ouverte des sites de référencement de commerces et de services écologiques déjà en place

- 

L’objet non lucratif et le projet associatif : aucune adhésion ni même de cotisation financière ne sont

demandées aux organismes recensés, pas plus que leur avis. Ce projet est avant tout associatif et militant.

- 

L’approche globale : pas seulement des services ou du commerce alternatif, mais aussi des initiatives à

encourager (pointer les nouvelles pistes cyclables créées dans les communes), des points à améliorer

(répertorier des croisements dangereux pour les piétons), des informations (dates et lieux des marchés bio de

plein air dans les communes), etc.

- les logiciels libres : l’utilisation de ces outils semble être pertinente pour sensibiliser, démocratiser et faire

participer le plus grand nombre de personnes à ce projet. C’est, pour un projet de cette envergure, une

innovation qui contribuera à faire venir de nouveaux utilisateurs (par ailleurs consommateurs) à ce concept.

- Le principe participatif à tous niveaux :

  •  

local

 : participation des citoyens locaux tant sur le recensement des initiatives méritant une exposition que

sur la cartographie de la carte.

  •  

mondial : collaboration avec Cork (Irlande pour partager le code source de la plate-forme libre), avec

New-York pour mettre en place ce projet et traduire en français les icônes. Nous avons notamment échangé

avec la FRAPNA de Villeurbanne, première ville à avoir mis en place la carte verte en France.

Objectif global

Contribuer d’une manière pratique à un développement du territoire durable en permettant à chacun de réduire

son empreinte écologique.

Objectif spécifiques

- 

Permettre aux consommateurs qui souhaitent « vivre et consommer autrement » sur l’agglomération de situer à

proximité de chez eux ou de leur travail les structures correspondant à leurs besoins,

- Faire connaître au grand public les initiatives favorisant les démarches de développement durable et mettre

en avant les acteurs de ces initiatives,

- Inciter les habitants à participer et à signaler sur la carte des initiatives, voire à en créer de nouvelles,

- 

Cartographier très précisément le territoire sur un fond de carte libre (Openstreetmap) et promouvoir, plus généralement, l’utilisation des logiciels libres.

CIBLE : le grand public (pas les professionnels).

Les thèmes de la carte avec pour objectif

- 1.Les déplacements : Recenser et localiser toutes les initiatives réduisant l’utilisation de la voiture individuelle

- 2. S’informer et militer : Permettre aux habitants de s’informer sur l’environnement et de trouver des associations

pour militer

- 3. Les déchets : Mieux valoriser ses déchets (trier, jeter moins...)

Ces thèmes et ainsi que des nouveaux pourront être complétés avec le temps par le groupe de travail de la Mce

mais aussi par le grand public....

- 4. Consommer autrement : Favoriser une consommation réduisant l’utilisation du pétrole (Amap, ventes directes,

paniers bio, marchés locaux mais aussi les braderies, les magasins d’occasion...)

- 5. La nature (faune, flore,

nature)

Mettre en lumière les initiatives des particuliers (localisation des maisons participant à

l’opération « embellissons nos murs »...)

- 6. Les énergies renouvelables : Faciliter leur reconnaissance en pointant les particuliers qui font visiter leurs installations

- 7. Solidarité : Recenser toutes les structures d’aide aux personnes en difficultés (pour que les

internautes sachent vers qui orienter les personnes dans une situation de précarité)

  • Contact :

Erik Zilliox

Maison de la consommation et de l’environnement – 48 bd Magenta 35000 Rennes

erik.zilliox at mce-info.org

L’adresse originale de cet article est http://www.a-brest.net/article5584.html
Posté le mercredi 6 janvier 2010
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info