Usages de l’internet et du multimédia à Brest

2010 : une année riche d’initiatives et de coopérations


Comme chaque année, le service Internet et expression multimédia de la Ville de Brest fait un bilan des projets menés l’année précédente.

Expression des habitants, appropriation sociale des Technologies de l’Information et de la Communication : rétrospective des actions majeures menées en 2010 dans ces différents domaines.

Ont contribué à alimenter cet article l’ensemble des agents du service Internet et Expression Multimédia.

Développer l’appropriation sociale des TIC, l’expression multimédia et le lien social sur Brest, et la coordination de projets innovants sur le Pays de Brest

Le service a pour mission de soutenir et mettre en œuvre la politique de la collectivité dans le domaine de l’appropriation sociale des technologies de l’information et de la communication (TIC) et de l’expression multimédia des habitants. Cette politique qui répond à des enjeux de cohésion sociale et de solidarité territoriale vise à : développer l’appropriation des usages de l’internet et du multimédia, favoriser une équité d’accès aux TIC, développer le lien social, développer l’expression multimédia, accompagner des usages innovants, créer un contexte favorable à l’émergence de projets multimédia et de coopération.

- Soutenir et développer l’accès à l’internet et au multimédia en s’appuyant sur un réseau d’acteurs en proximité des publics et particulièrement les publics éloignés

A ce jour, 101 PAPI, Points d’Accès Publics à Internet, fonctionnent dans les bibliothèques, mairies de quartier, équipements de quartier et lieux associatifs. Chacun est équipé d’au moins un poste multimédia connecté à Internet, relié à une imprimante. En 2010, 6 nouvelles structures s’équipent d’un PAPI : le FJT Kérélie, les restos du cœur, le Mille Pattes ( Vivre la Rue), le local social rue Maleyssie, En route pour l’emploi, l’ADESS. Notons l’augmentation de structures accueillant des publics en situation d’isolement, de précarité ou d’exclusion, choisissant de devenir PAPI afin de pouvoir accompagner leur public dans la recherche d’emploi, démarches administratives, CV, initiation à la navigation Internet... Nous renouvelons également les matériels devenus obsolètes.
Le service apporte une assistance technique auprès des PAPI. En 2010, 114 interventions pour maintenance informatique ou installation de matériel dans les structures de quartier ont eu lieu.
En 2010, 32 ordinateurs reconditionnés ont été mis à disposition d’associations brestoises.

- Encourager les initiatives, l’acquisition de compétences et de développement d’usages innovants

Depuis plus de huit ans maintenant, le service propose aux associations, aux équipements de quartiers (PAPI,…) un pool de matériel informatique et multimédia en prêt. C’est un service très apprécié et adapté aux structures pour un usage occasionnel de ce matériel, pour faciliter la découverte de nouveaux outils qui sont encore coûteux pour certains d’entre eux. Cela représente 796 matériels prêtés en 2010.

Depuis 2000, chaque année est lancé un appel à projets « Les usages du multimédia et d’Internet dans la Ville ». Les candidats sont invités à proposer des projets sur de nouveaux usages et des services multimédias dans le domaine de l’éducation, de la culture et du lien social. En 2010, 29 projets ont été primés, projets visant à développer de nouveaux usages autour du lien social, de l’accès accompagné, de l’expression multimédia, des compétences numériques. 329 projets soutenus en 11 ans et portés par environ 113 structures différentes.

Selon les besoins, les projets, la ville organise des ateliers de sensibilisation aux TIC, des conférences tout au long de l’année afin de favoriser l’acquisition de nouvelles compétences. Différents ateliers en 2010 :

– cycle de 3 ateliers thématiques « Informer, éduquer aux usages du Web » pour les animateurs multimédia du pays de Brest,

– session d’initiation à la vidéo et au montage (6 jours),

– 2 ateliers « Captation et Traitement du Son » (16 personnes),

– atelier : « Créer et gérer un site internet dynamique avec Dotclear » (2 jours),

atelier sur les licences (10 personnes),

– atelier Free Mind (8 personnes),

– atelier listes de diffusion sympa (9 personnes),

ateliers découverte spip ouverts à tous ou orientés vers les acteurs d’un réseau :

site ecosol-brest.net : 2 ateliers ;

reperes-brest.net : 10 ateliers ;

solinter-brest.net : 6 ateliers ;

egalitefemmeshommes-brest.net : 6 ateliers…

Depuis maintenant près de sept ans, la ville encourage et accompagne les acteurs locaux à l’écrit public sur le web. Les ateliers d’écrit public dispensés en 2010 :

les clés de l’écriture efficace (2 sessions – 25 participants)

atelier d’écriture (2 sessions – 23 participants)

le ba-ba de l’écriture journalistique (2 sessions – 22 participants)

écrire pour le web (2 sessions – 10 participants)

En 2010, la Ville de Brest était partenaire avec l’association « Outils-Réseaux » de Montpellier dans le cadre d’un projet de « formation-action à l’animation d’un projet collaboratif ». L’objectif est de maîtriser les tâches nécessaires à l’animation d’un projet coopératif : les technologies sont utilisées comme un outil à l’animation du projet. Une dizaine d’acteurs locaux a pu expérimenter ce dispositif innovant.

- Favoriser l’expression citoyenne et associative facteur de lien social

Les journaux de proximité :

La ville accompagne plus d’une dizaine de journaux de proximité, soutenus sous forme de subventions permettant leur impression ou par la mise à disposition de matériel informatique et multimédia. Le service co-anime le collectif des journaux de quartier avec la Ligue de l’Enseignement, FOL29. Ainsi, des « cafés-journaux », temps conviviaux d’échange et de construction collective, ont lieu régulièrement.

Accompagnement aux projets de sites participatifs

Depuis 2008, le service accompagne un réseau d’acteurs professionnels et bénévoles du secteur social travaillant sur l’isolement social des personnes en situation de précarité.

Travailler avec les acteurs du social, de l’emploi et de l’insertion, élargir le réseau des acteurs de l’internet et du multimédia à d’autres champs d’intervention est un des objectifs de travail du service dans le cadre de sa politique d’appropriation sociale des TIC. Le travail d’accompagnement du réseau et notamment du groupe « Communication » réalisé en 2008 et 2009 a conduit à la concrétisation du site « Repères dans la cité » et son inauguration en octobre 2009. En 2010, des initiations à destination des professionnels et bénévoles des structures du réseau ont été organisées. 10 séances de deux heures où chacun a pu se familiariser avec les outils. Le site compte en décembre 2010, 140 lieux répertoriés et 90 contributeurs. Le service poursuit son travail de transfert de compétences en matière d’animation du site et le développement d’usages du multimédia comme support de revalorisation des personnes par les usagers en situation d’isolement et de précarité.

Le service accompagne le projet de site participatif des acteurs de la solidarité internationale à Brest. Il fait notamment bénéficier à la Mission Internationale Echanges Coopération de son expérience dans la méthode et la mise en œuvre de site de co-publication. Le site a été inauguré fin septembre 2010. C’est à présent le groupe de pilotage du site qui assure les ateliers d’initiation en direction des acteurs de la solidarité internationale et l’animation du site. (44 administrateurs du site, 183 articles publiés, 50 visites par jour en moyenne sur le site).

Après 6 mois de préparation le 8éme site participatif autour de l’égalité femmes hommes. Le service assure la conduite et l’animation de ce projet ainsi que l’initiation à l’écriture sur ce site des différents acteurs.

- Coordonner et/ou animer des projets structurants collaboratifs sur le Pays de Brest

« Internet et multimédia en Pays de Brest, usages innovants et lien social sur les territoires »

Ce projet conforte la volonté du Pays de Brest de faire des technologies de l’information et de la communication un outil de développement, de lien social et de valorisation de nos patrimoines culturel, artistique, géographique et humain. Il prolonge et marque une nouvelle étape dans cette ambition d’un projet partagé et solidaire sur la société de l’information au pays de Brest. Il s’agit d’un projet orienté vers les usages et l’innovation sociale qui s’appuie sur les réseaux de coopération, le tissu associatif, l’excellence des réseaux éducatifs, la richesse du patrimoine culturel et géographique qui maillent les communes du Pays.

Il a pour objectifs entre début 2008 et début 2012 de développer et d’expérimenter les usages innovants du multimédia et d’Internet et de favoriser la cohésion sociale et territoriale du Pays. La mise en œuvre du projet s’est déroulée en 2010 et se poursuit en 2011 avec la conduite de nombreuses actions (ateliers, soutien au projet…) réalisées à l’aide de l’enveloppe régionale (84.150 euros par la Région Bretagne dans le cadre du volet 2 du contrat de Pays). A différents niveaux, le projet est alimenté et mis en œuvre à partir des propositions des acteurs locaux. En 2010, les actions ayant bénéficié du cofinancement de la région :

° Des prestations d’accompagnement d’acteurs locaux, associations, communes, sur la mise en œuvre d’usages innovants tels que : des wiki territoriaux, la seconde édition du festival du film d’animation « Animages », la création vidéo des Kino Cabarets ou « les Jeunes font leur cinéma », la création d’une cartographie libre (création de cartes support aux initiatives locales)…

° Le développement d’outils de cartographie (Chimère) et de publication documents multimédia (mediaspip)

° La mise en réseau des porteurs d’initiatives avec d’autres réseaux français

° Des ateliers et initiations permettant de renforcer les compétences numériques des acteurs locaux.

Internet en habitat social : une expérimentation lancée sur le quartier de Kerourien

C’est dans ce quartier aux liens forts avec le multimédia et où le réseau, composé d’habitants et de bénévoles, bénéficie d’une expérience coopérative de près de 10 ans, que le projet « Internet en habitat social » a été imaginé. Ses grandes lignes ont été écrites en 2008. Cette expérimentation a débuté en décembre 2009 et s’est poursuivie jusqu’à octobre 2010. L’offre Sun de Numéricable, négociée à 1 € TTC/mois (et par logement) par Bmh pour les 590 logements de Kérourien comprend : une connexion mutualisée à Internet, l’accès à la TNT et les chaînes étrangères, ainsi qu’à la téléphonie entrante, un accompagnement de proximité pour la mise en service de la connexion et dans la découverte des usages de l’internet et du multimédia, et une mise à disposition d‘ordinateurs à moindre coût. Une étude sur les usages de l’internet à Kérourien a été menée en 2009 par le laboratoire Marsouin dans le cadre d’une aide attribuée par le Comité Interministériel à la Ville. La semaine du 4 au 8 novembre 2010, les habitants de Kérourien ont choisi de pérenniser ce service par un vote majoritaire (61%). Une enquête auprès des usagers Sun donnera lieu à l’édition d’un bilan début 2011. En attendant, l’expérimentation montre l’importance de l’accompagnement des personnes dans cette démarche de connexion et d’appropriation des outils. En 2011 se posera aussi l’extension de cette offre par le bailleur social à d’autres quartiers brestois.

Wiki-Brest :

inspiré de la dynamique de wikipédia, encyclopédie libre sur Internet et en coopération avec ce projet, wiki-Brest est à la fois : une innovation d’usages par l’écriture collaborative et multimédia, une vaste production de contenus donnés à voir (histoires de lieux, de personnes, de travail, de géographie, tranches de vie…), un moyen de créer du lien social au sein des quartiers et des communes valorisant les personnes auteurs et un trait d’union de solidarité et d’histoire commune entre habitants d’un même territoire : le pays de Brest.
Un accompagnement de proximité, des temps de collectes de contenu, des ateliers de sensibilisation, un accompagnement et soutien aux projets dérivés (wiki balades, territoires sonores,...), le projet a continué son développement en 2010. Initié en 2006, Wiki-Brest est le précurseur des wikis de territoire, cette idée de projet collaboratif plait largement et donne des idées sur d’autres territoires : Lyon – quartier de la Guillotière, Bras-sur-Meuse, Anjou, Liévin, Thionville, Diwiki Paris et Diwiki Strasbourg.

La collecte thématique débutée en 2009 et intitulée « A la rencontre des artistes locaux » s’est poursuivie en début d’année 2010, elle a donnée lieu à la publication de 69 articles. Fin 2010 une nouvelle collecte a été initiée autour de l’histoire du Sport et des activités sportives dans le Pays de Brest, à ce jour près de 80 articles ont été collectés et 6 ateliers ont été proposés aux acteurs du monde sportif du Pays de Brest.

Au total c’est une quinzaine d’ateliers qui ont été donnés sur l’ensemble de l’année, et le wiki compte à ce jour (16/03/2011) : 3028 articles, 1236 utilisateurs et 8911 fichiers importés. En moyenne le site reçoit entre 500 et 600 visites quotidiennes pour un total de 7 579 711 visites depuis sa création en 2006, plus de 66 000 pages ont été visitées, les 10 articles les plus consultés ayant reçus plus de 58 000 visites pour le premier et près de 15 000 visites pour le dixième.

Cette année, en parallèle avec le travail autour des cartes ouvertes et avec l’émergence des smartphones et des technologies de réalité augmenté, un travail visant à géolocaliser les articles du wiki a été engagé, l’objectif recherché étant de permettre un accès mobile aux contenus collectés sur le site. Plusieurs outils facilitant la géolocalisation ont été mis en place et nous espérons pouvoir rendre accessible Wiki-Brest depuis les smartphones courant de l’année 2011.

Cartes ouvertes et citoyennes

Depuis fin 2009, le service accompagne les initiatives autour des cartes citoyennes au Pays de Brest. Les acteurs s’approprient des fonds de cartes et co-produisent des contenus qui valorisent le territoire, aident à la transition vers un développement durable et améliorent les services publics. Le projet vise à fédérer les projets locaux, les accompagner et leur proposer des services innovants qui favorisent le développement les usages. Le service a proposé de faire développer un outil commun de cartographie, appelé Chimère, à l’échelle du pays afin de mettre en valeur les points d’intérêt recensés par ces projets locaux. Cette application a depuis été testée par les communes de Plouarzel, Plouzané, Crozon et Brest. Parallèlement à cela, 5 ateliers (une dizaine de participants à chaque session) ont été menés tout au long de l’année pour permettre aux acteurs d’organiser des carto-parties et fournir les connaissances nécessaires à la contribution sur OpenStreetMap. Des outils d’animation de réseaux ont été mis en place afin de coordonner le groupe de travail qui se constitue : liste de discussion (57 inscrits), wiki, réunions d’échanges.

Médiablog Coopératif

A partir d’une plateforme de blogs multimédias développée en logiciel libre et lancée en janvier 2007 sur le pays de Brest, l’animatrice a créé et accompagné le développement de 85 webradios, vidéo-blogs, photothèques ou médiathèques en ligne dans des structures associatives, pédagogiques, et des collectivités du Pays de Brest
Élaboré de façon participative, le projet vise à favoriser la mise en réseau des acteurs/producteurs de contenus multimédias au-delà d’un simple territoire.

Le volet pédagogique occupant une place importante et témoignant d’un panel d’usages très étendu, la Région Bretagne a souhaité que la ville de Brest accompagne le Conseil Régional des lycéens et apprentis dans la mise en place et la participation des élus à une Web Radio, ainsi que pour mener une expérimentation dans 16 lycées bretons sur l’année scolaire 2009/2010 (cf bilan intermédiaire) puis sur l’année 2010/2011.

L’expérimentation Médiablog dans les lycées prendra fin en juin 2011. L’accompagnement de la Webradio du Conseil Régional des Jeunes de Bretagne se poursuivra jusqu’en juin 2012.

A noter également que le Médiablog a été repris par l’agglomération de Morlaix qui a lancé un projet indépendant à l’échelle de son territoire.

The arts of difference

Le projet « the Arts of difference » a été retenu par l’Europe suite à un appel à projets intitulé Comenius Regio qui vise l’échange de compétences entre acteurs de l’union européenne sur la thématique de « l ’Education tout au long de la vie ». « The arts of difference » est un partenariat qui vise la formation entre pairs. Le projet associe les municipalités de Brest et de Naples et quelques écoles de chacune des deux villes, ainsi que deux associations qui depuis plusieurs années collaborent activement avec les établissements scolaires. Les objectifs du projet sont les suivants :

• Utiliser l’éducation émotionnelle comme moyen pour résoudre les conflits au sein de l’école.

• Utiliser le multimédia comme instrument permettant de renforcer la cohésion sociale.

• Utiliser les TIC comme support de mutualisation et de coopération.

• Comparer les politiques mises en œuvre par la ville de Naples et par la Ville de Brest pour la résolution des conflits sociaux, ou d’une autre nature, identifiés dans les systèmes éducatifs respectifs.

La durée du projet est de 2 ans (Juillet 2009 – Juin 2011). Après un premier « meeting » à Naples en novembre 2009 pour enclencher le projet, Brest a accueilli en 2010 les napolitains à deux reprises : en mars, l’adjointe à l’éducation, Mme Giai Rispoli ainsi que M. Villano, chef de service – Ville de Naples ; en novembre, à l’occasion du Festival du court métrage, une délégation de 7 personnes. Les enseignants italiens ont participé aux activités de web reportage avec les élèves et enseignants brestois de Vauban. Les brestois, se sont rendus à Naples en octobre 2010 pour assurer la formation des italiens aux outils multimédia du projet ainsi qu’au webreportage.

DAJ (Découverte des Aspects Juridiques dans les EPN)

La ville de Brest s’est engagée dans ce projet aux cotés de plusieurs partenaires territoriaux : la Région Bretagne, le Conseil général du Lot, l’ARDESI en Midi-Pyrénées et enfin, l’ARTESI en Ile-de-France qui en est le coordinateur. Sa mise en œuvre est financée par dans le cadre d’un programme européen « Europ’Act », géré par la DATAR (Enveloppe FEDER). Le projet vise la réalisation d’un dispositif de formation en ligne, à destination des professionnels de la médiation dans les espaces publics numériques, sur des notions juridiques liées aux usages de l’Internet. Il s’agit à la fois de permettre aux animateurs de se former sans contrainte de temps et de disponibilité et de retransmettre ces informations aux publics des espaces. La mise en partage de cette application a été juridiquement prévue dès le démarrage du projet. La ville de Brest est chargée de coordonner la réalisation d’un module sur les 5 prévus et d’une boîte à outils. D’une durée totale de 18 mois, la concrétisation des modules a démarré en septembre 2010 et se terminera en juin 2011.

Bureau Libre

Une nouvelle version mise à jour a été réalisée au mois de juin 2010 par l’AFPA Rennes. De nombreux tests ont été effectués par le service, et plusieurs centaines de CD Rom ont été distribuées dans l’ensemble des PAPIs ou lors de diverses manifestations.

La Ruche

Lancement progressif du site « La Ruche », réseau social brestois, non commercial, ayant pour objectif de favoriser les échanges et les rencontres entre les habitants de Brest et du pays de Brest. Les associations peuvent y créer leur propre page et communiquer en temps réel sur leurs évènements afin de favoriser le vivre ensemble. Une fois créé, un évènement peut être partagé sur une page Facebook, Twitter ou Myspace. La Ruche permet également la création de groupes de discussion pour partager des idées, débattre, organiser des projets. Ce réseau social est une déclinaison, au pays de Brest, du site créé à Rennes en 2008. Un premier atelier de présentation et d’initiation à « La Ruche » a été mis en place en décembre 2010.

Visa Internet Bretagne
En 2010, le service Internet et expression multimédia a accompagné la mise en place à titre expérimental du Visa Internet Bretagne sur le quartier de Kerourien en partenariat avec Culture et Liberté, l’EPM de Kerourien, la Ligue de l’enseignement, le centre social Couleur Quartier. Ce dispositif proposé par le Conseil Régional permet aux habitants du quartier d’acquérir les connaissances de bases sur l’utilisation d’Internet et de l’ordinateur ; à l’issue de la formation ils reçoivent un diplôme. Les trois premiers visas ont été délivrés en 2010.

Appel à projet multimédia du Pays de Brest
Le Pays de Brest et le Conseil Régional de Bretagne (au titre de l’enveloppe numérique du Contrat Région-Pays de Brest), en partenariat avec la Ville de Brest, ont lancé fin 2010 un appel à projets multimédia à l’échelle du Pays de Brest. Il prend appui sur l’expérience de la ville de Brest qui depuis 10 ans a pu soutenir plus de 300 initiatives locales, et a pour objectif de susciter les initiatives sur l’ensemble du Pays de Brest. Le service a apporté son soutien pour le montage du dispositif, l’accompagnement auprès des porteurs de projets en terme de conseils, l’accompagnement des services de la Région et du Pays pour l’instruction technique des dossiers.

- Développer une méthodologie de travail en réseau, de biens communs élargis dans une dynamique de territoire apprenant

  • Communication et information coopérative

Participation-brest : initié par la ville de Brest, Participation-brest est un outil ouvert d’information, d’échange et de débat autour des conseils de quartier, des initiatives et des lieux de participation à Brest et ailleurs. L’année 2010 marque la refonte du site. Ce travail de relookage a été réalisé en partenariat avec les conseillers de quartier brestois. Ce site d’information locale contient plus de 1700 articles et connaît 280 visites en moyenne par jour et 300 personnes inscrites à la lettre d’information bimensuelle ; il est régulièrement utilisé par les mairies de quartiers pour les conseils consultatifs de quartiers.

@-brest.net : outils de promotion, de communication et de travail du réseau brestois et du pays de Brest œuvrant dans le domaine de l’Internet citoyen, coopératif, créatif et convivial. Le service alimente régulièrement le site d’articles. Depuis 2002, date du premier article : plus de 6212 articles et 1747 brèves publiés, 900 visites par jour en moyenne et plus de 1 400 abonnés au magazine hebdomadaire.

Netvibes/Brest : le service a ouvert un univers Brest sur Netvibes , agrégateur de sites Internet, qui donne
à voir les sites Brestois et du pays de Brest. Une centaine de flux alimente le site (associations, culture, éducation, sport, quartiers, vie dans la cité…) et font découvrir les publications au jour le jour.

  • La conduite de projets : une démarche transversale à la direction de la proximité.

Au cours du 4è trimestre 2009, une trentaine d’agents de la direction de la proximité a participé à une formation « Conduite de projets ». Celle-ci a été considérée comme le point de départ d’une réflexion sur le travail en mode projet au sein de la direction. Yolande Schneider, responsable de la Direction a proposé, lors d’un séminaire, la création d’un groupe de travail transversal sur cette question avec pour objectif le développement d’une culture commune de la conduite de projet et la rédaction d’un guide pratique méthodologique. Ce travail, engagé en décembre 2009, s’est poursuivi en 2010 avec la formalisation d’une typologie des projets et d’un « petit guide méthodologique de la conduite de projet » à destination des agents de la direction qui sera finalisé en 2011.

  • Mise en réseau des acteurs

Les manifestations à Brest

La quatrième édition s’est tenue les 30 juin, 1er et 2 juillet 2010 sur le thème « Innover et entreprendre ensemble ». Durant trois jours, ce sont 396 participants (280 en 2004, 320 en 2006, 375 en 2008) venus de toute la France et d’ailleurs (Wallonie, Mali, Cameroun, Burkina Faso) qui ont assisté aux rencontres. Cette manifestation alliait près de 65 temps de rencontres et d’échanges (sessions, ateliers, séances pratiques, rencontres autoprogrammées par les participants…).

    • « Mômes en fêtes »

Le service a participé à l’organisation du festival « Mômes en fête » par la coordination de l’espace « expression citoyenne » lors du temps fort organisé au Quartz les 20 et 21 novembre 2010.

  • Brest participe à…

Implication du service dans les réseaux d’échanges : l’échange d’expériences, le travail en réseau avec d’autres acteurs nationaux ou internationaux sont primordiaux. Ainsi, la ville participe à différents réseaux et est sollicitée régulièrement pour intervenir à des colloques ou à des conférences : « rencontres d’Autrans » (janvier), 10 ans des Ateliers Multiservices Informatiques des Landes à Morcenx (février), colloque « Internet solidaire, internet pour tous » à Fontenay sous bois (février), « journée d’étude : l’inclusion numérique » par la FNARS Bretagne à Quimper (mars), « 10èmes rencontres des REWICS », à Charleroi (avril), ENSSIB à Lyon (mai), « 1ères rencontres des EPN en Languedoc Roussillon » à Montpellier (juin), « 10èmes assises des TIC » à Marseille (juin), colloque « cohésion sociale et culture numérique » à Paris (novembre), rencontre « Les jeunes et le numérique » à Paris (décembre), réseau Créatif, Avicca « groupe de travail numérique social » …

  • Brest accueille…

L’accueil des collèges et lycées

Accueil de 3 groupes d’élèves (classe de 6ème du Collège de Sainte Anne à Brest, CM1 des écoles de Paris 14ème et Paris 7ème, 3ème DP3 du collège de Kerallan à Plouzané) et élaboration d’un programme en lien avec les attentes des différents groupes : échange avec des élus, présentation des métiers de la collectivité, histoire de la Ville de Brest, fonctionnement de la collectivité…

L’adresse originale de cet article est http://www.a-brest.net/article7535.html
Posté le jeudi 14 avril 2011
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info